Anticipation de la dévaluation du yuan : un jalon psychologique

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
17 avril 2024

Anticipation de la dévaluation du yuan : un jalon psychologique

On s’attend à ce que le yuan chinois se déprécie par rapport au dollar, atteignant potentiellement un seuil psychologique important de 7,30 pour un dollar d’ici la fin du trimestre. Cette prévision est la conséquence des mesures récentes prises par Pékin pour affaiblir la devise gérée par le biais de son taux de référence quotidien. Toutefois, la Banque populaire de Chine (BPC) est confrontée au défi de déterminer le rythme optimal de la dépréciation du yuan, dans le but de stimuler l’économie sans provoquer de panique sur les marchés ou de fuites de capitaux.

Stabilisation de l’économie tout en contrôlant le sentiment du marché

La trajectoire de dépréciation progressive du yuan permet à la BPC de trouver un équilibre entre la promotion de la croissance et la stabilisation du sentiment du marché. Les experts suggèrent que la BPC continue d’utiliser des mesures telles que la fixation et l’intervention verbale pour empêcher les fortes baisses de devenir auto-entretenues. Les banques d’État ont été observées en train de vendre des dollars mardi pour renforcer la monnaie chinoise, mais le yuan reste proche de la limite inférieure de sa fourchette de négociation autorisée de 2% par rapport au dollar.

Influence de la résurgence du dollar américain sur la faiblesse du yuan

La faiblesse du yuan est également due à la résurgence du dollar américain, qui profite des paris selon lesquels la Réserve fédérale n’abaissera pas les taux d’intérêt aussi tôt que prévu en raison de la persistance de l’inflation américaine. En l’absence d’une dépréciation du dollar, les experts prévoient qu’il pourrait y avoir une certaine flexibilité occasionnelle de la part de la hausse du taux de référence quotidien dollar-yuan. Cela pourrait également entraîner une réduction des réserves en devises des banques d’État ou de la BPC, ainsi que des restrictions sur les flux de capitaux.

Prévisions des analystes

JPMorgan Chase & Co. a récemment révisé ses prévisions à court terme pour le yuan de 7,25 à 7,30, citant la réévaluation en cours des taux américains et un cycle de baisse des taux moins drastique de la Fed. Les experts se demandent également combien de temps et jusqu’à quel point l’intervention sur le marché des changes pourra être durable, car la gestion des changes par les banques centrales n’est pas viable à long terme.

La voie à suivre

En bref, les experts prévoient que le yuan va se déprécier par rapport au dollar, testant le seuil psychologique de 7,30 par dollar d’ici la fin du trimestre. La BPC continuera d’utiliser des outils pour prévenir de fortes baisses, mais le yuan se situe près de la limite inférieure de sa fourchette de négociation autorisée. La faiblesse du yuan est influencée par la résurgence du dollar américain et la réévaluation en cours des taux américains. Des questions demeurent quant à la durée et à l’efficacité de l’intervention sur le marché des changes, car la gestion des changes par les banques centrales n’est pas viable à long terme.

Alors que le yuan continue de se déprécier et de faire face à des défis, il sera difficile de mesurer l’impact sur l’économie chinoise et les marchés mondiaux. La fluctuation du yuan par rapport au dollar a de vastes implications, et les investisseurs et les décideurs politiques suivront de près ces développements. L’évolution future du yuan est incertaine, mais une chose est claire : la monnaie jouera un rôle central dans l’avenir de l’économie chinoise et sa position sur l’échiquier financier mondial.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.