Aperçu des marchés mondiaux : le dollar domine en raison des décisions des banques centrales

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
23 mars 2024

Aperçu des marchés mondiaux : le dollar domine en raison des décisions des banques centrales

La semaine sur les marchés mondiaux a été agitée, marquée par un mélange de décisions des banques centrales, de publications de données économiques et de nouvelles en provenance de divers secteurs. Le dollar américain a émergé comme le grand gagnant, soutenu par le ton légèrement agressif de la Réserve fédérale et les mesures d’assouplissement monétaire prises par d’autres banques centrales.

Les surprises des banques centrales mondiales

Alors que la Réserve fédérale a maintenu sa position sur les taux d’intérêt, les banques centrales de Suisse, du Mexique et du Brésil ont surpris les marchés en baissant leurs taux. La Banque d’Angleterre a également laissé entendre qu’elle pourrait réduire ses taux en juin. À l’opposé, la Banque du Japon a pris des mesures pour « normaliser » les taux, et la banque centrale de Taïwan a augmenté son taux de manière inattendue. Ceci suggère un changement dans le cycle des banques centrales mondiales, avant même que la Réserve fédérale ne fasse son premier pas.

Le dollar se renforce dans un contexte de fluctuations monétaires mondiales

L’indice du dollar a atteint son plus haut niveau en plus d’un mois, en hausse de plus de 2 % par rapport à ses plus bas de mars. Cette montée du dollar a coïncidé avec une chute du yuan offshore chinois et une importante baisse des actions chinoises. Le dollar a également gagné du terrain par rapport à d’autres devises majeures, notamment le franc suisse, le yen japonais et la livre sterling.

Rendements des bons du Trésor américain et mises à jour sur les marchés boursiers

Malgré la vigueur du dollar, les rendements des bons du Trésor américain sont restés stables, avec des rendements à deux ans supérieurs à 4,60 %. Ce calme relatif sur le marché des bons du Trésor s’est traduit par des mesures de volatilité plus faibles, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis avant le début de la campagne de resserrement monétaire de la Réserve fédérale il y a deux ans.

Sur le marché boursier, Wall Street a poursuivi sa hausse, atteignant des records de clôture. Cependant, les problèmes antitrust d’Apple ont suscité des inquiétudes, les régulateurs américains ayant poursuivi le géant de la technologie pour des pratiques monopolistiques présumées sur le marché des smartphones. Cette action sert de mise en garde à un marché fortement concentré dans les grandes entreprises technologiques.

Bilan mitigé pour les rapports sur les bénéfices

Les rapports sur les bénéfices ont donné un tableau mitigé, les actions de FedEx ayant bondi suite à l’annonce de rachats d’actions et d’une révision à la baisse des prévisions de bénéfices. D’autre part, l’action de Nike a baissé après que le géant des vêtements de sport a averti d’une diminution des revenus pour le premier semestre de l’exercice 2025.

Regard vers l’avenir : Principales publications économiques et discours des banques centrales

L’attention se tournera maintenant vers les principales publications économiques et les discours des banques centrales. Les acteurs du marché surveilleront de près l’indicateur d’inflation préféré de la Fed, l’indice PCE, ainsi que les discours du président de la Fed, Jerome Powell, et d’autres responsables de la banque centrale. La présence de la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, au sommet de la zone euro et la publication des données sur les ventes au détail du Canada en janvier, seront également surveillées de près.

Récapitulatif : Le dollar américain surpasse lors d’une semaine volatile

En résumé, le dollar américain est sorti gagnant sur les marchés mondiaux cette semaine, bénéficiant d’un ton légèrement agressif de la Réserve fédérale et des mesures d’assouplissement monétaire prises par d’autres banques centrales. Malgré une certaine volatilité, les actions de Wall Street ont atteint des niveaux records, mais les problèmes antitrust d’Apple ont mis en évidence les risques potentiels de la réglementation. À l’avenir, les acteurs du marché surveilleront de près les publications de données économiques et les discours des banques centrales pour en savoir plus sur le paysage économique mondial.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.