Approbation de l’ETF Bitcoin en espèces : une nouvelle ère pour les crypto-monnaies ?

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
23 mars 2024

Approbation de l’ETF Bitcoin en espèces : une nouvelle ère pour les crypto-monnaies ?

Les grandes sociétés de gestion de fonds sont optimistes quant à l’approbation par la Securities and Exchange Commission (SEC) du premier fonds négocié en bourse (ETF) bitcoin en espèces au début du mois de janvier. Selon certaines sources, la SEC devrait donner son approbation à un ETF bitcoin en espèces d’ici le 10 janvier 2024, date limite pour que la première société, Ark Investment Management en partenariat avec 21Shares, reçoive l’approbation. Plusieurs autres sociétés, dont BlackRock et Fidelity, ont également sollicité des ETF bitcoin en espèces. Si approuvé, un ETF bitcoin en espèces marquerait une étape importante vers l’adoption généralisée des crypto-monnaies aux États-Unis.

Pourquoi un ETF Bitcoin en espèces pourrait changer la donne

Un ETF bitcoin en espèces permet aux investisseurs particuliers d’avoir une plus grande exposition au bitcoin à un coût moindre que celui des ETF bitcoin dont le prix n’est pas fixé sur le marché à terme. Il offre également aux investisseurs un moyen réglementé d’accéder au bitcoin sans avoir à passer par une plateforme d’échange non réglementée. Cependant, la SEC a imposé des conditions inhabituelles à la structure de ces ETF. La SEC exige des demandeurs qu’ils utilisent de l’argent liquide pour acheter des actions de l’ETF au lieu d’utiliser l’actif sous-jacent, le bitcoin, pour des transactions « en nature ». Cette exigence pose des défis aux émetteurs et élimine l’avantage fiscal des achats « en nature ».

Débat sur les créations et les rachats en nature et en espèces

Malgré ces difficultés, de nombreux demandeurs espèrent que la SEC envisagera d’autoriser à la fois les créations et les rachats en nature et en espèces. Ils soutiennent que cette approche favoriserait une structure de marché plus efficace et offrirait plus d’options aux investisseurs. Cependant, l’insistance de la SEC sur le rachat en espèces pourrait être due à des préoccupations liées à l’utilisation du bitcoin à des fins illégales, telles que le blanchiment d’argent et la manipulation du marché.

La priorité de BlackRock à l’approbation des ETF Bitcoin

BlackRock, le plus grand gestionnaire de fonds au monde, a fait de l’approbation de la SEC pour son projet d’ETF bitcoin une priorité. La société considère le bitcoin comme un actif international et une réserve de valeur comparable à l’or. BlackRock a rencontré la SEC à plusieurs reprises au sujet de sa demande d’ETF bitcoin en espèces, montrant son engagement à mettre ces ETF sur le marché. La SEC a également tenu des réunions avec d’autres investisseurs potentiels dans le domaine des ETF, démontrant ainsi son engagement dans le processus d’approbation.

Rejets précédents de la SEC et leur impact

Bien qu’il soit possible que la SEC rejette toutes les demandes, les responsables de l’industrie estiment que les chances sont faibles. En août, la Cour d’appel de Washington a critiqué le rejet par la SEC de la demande de Grayscale de convertir son GBTC Trust en un ETF bitcoin en espèces, qualifiant les actions de la SEC d’« arbitraires et capricieuses ». Cette décision a créé un précédent sur lequel les gestionnaires de fonds peuvent s’appuyer si la SEC rejette leurs demandes.

L’étape potentielle pour l’industrie des crypto-monnaies

L’approbation d’un ETF bitcoin en espèces par la SEC représenterait une étape importante pour l’industrie des crypto-monnaies. Cela offrirait aux investisseurs particuliers un meilleur accès au bitcoin et favoriserait l’adoption généralisée des actifs numériques. Cependant, il reste des défis à relever pour répondre aux exigences de la SEC en matière de rachat en espèces et pour apaiser les préoccupations liées à l’utilisation du bitcoin pour des activités illicites. À l’approche de la date limite, l’industrie attend la décision de la SEC et les implications potentielles qu’elle pourrait avoir sur l’avenir des crypto-monnaies aux États-Unis.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.