Augmentation des prestations de sécurité sociale en 2024 : à quoi s'attendre ?

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
17 juillet 2024 Temp de lecture : 3 min

Augmentation des prestations de sécurité sociale en 2024 : à quoi s’attendre ?

Les retraités bénéficiant des prestations de sécurité sociale peuvent s’attendre à une augmentation de 3,2 % de leurs paiements en 2024, selon le rapport de l’Administration de la sécurité sociale. Bien que cet ajustement soit une bonne nouvelle pour des millions d’Américains, son impact pourrait être moins important que prévu. En août 2023, la prestation mensuelle moyenne des travailleurs retraités était de 1 840,27 $. Avec le COLA (Cost of Living Adjustment) de 3,2 %, celle-ci devrait atteindre 1 899,16 $ par mois. Cependant, en raison de l’augmentation des primes de la partie B de l’assurance-maladie, les retraités pourraient ne pas voir l’intégralité de cette augmentation sur leurs comptes bancaires.

Les primes de la partie B de l’assurance-maladie : une considération majeure

Une grande majorité de retraités voient leurs primes Medicare Part B automatiquement déduites de leurs prestations de sécurité sociale. Le rapport des administrateurs de Medicare prévoit une augmentation de près de 10 $ de la prime mensuelle standard de la partie B pour 2024. De plus, l’introduction d’un nouveau médicament contre la maladie d’Alzheimer, Leqembi, pourrait potentiellement ajouter 5 $ supplémentaires par mois aux primes de la partie B de l’assurance-maladie. Les Centers for Medicare and Medicaid Services ont annoncé que la prime standard Medicare Part B de 2024 sera fixée à 174,20 $, ce qui réduira l’effet du COLA de la sécurité sociale de près de 17 %.

Calendrier du COLA et inflation

Un autre facteur qui pourrait atténuer l’impact de l’augmentation de la sécurité sociale est le calendrier du COLA. Le COLA pour 2024 a été calculé en fonction de l’augmentation de l’inflation entre le troisième trimestre de 2022 et le troisième trimestre de 2023. Les retraités ont peut-être déjà ressenti l’effet de la hausse des prix avant de recevoir cette augmentation, et il est envisageable que l’inflation s’intensifie en 2024.

Équilibrer la balance : les bénéfices de l’augmentation

Malgré ces considérations, les bénéficiaires de la sécurité sociale seront toujours mieux lotis avec l’augmentation qu’ils ne le seraient sans aucun ajustement. Le COLA de 3,2 % aidera les retraités à gérer leurs dépenses, même s’ils ne reçoivent pas l’intégralité de l’augmentation sur leurs comptes bancaires. Il est essentiel de prendre en compte les conséquences potentielles de l’augmentation des primes d’assurance-maladie et de l’inflation lors de la planification de la retraite et de la budgétisation avec les prestations de sécurité sociale.

Planifier à l’avance : s’adapter à l’augmentation de 2024

L’augmentation de 3,2 % des prestations de sécurité sociale pour 2024 est indéniablement positive pour les retraités. Cependant, les primes plus élevées de la partie B de l’assurance-maladie et le calendrier du COLA peuvent atténuer l’impact de cette augmentation. Pour les retraités, il est crucial de planifier soigneusement leurs finances et de prendre en compte ces facteurs lors de l’établissement du budget avec les prestations de sécurité sociale.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.