Clôture en douceur de la saison pour les actions américaines : un récapitulatif hebdomadaire du marché

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
22 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

Rallye éphémère de l’or et spéculations sur une hausse des taux de la BOJ

La semaine sur les actions américaines s’est achevée en douceur, avec des événements clés et des annonces surveillées pour leur impact sur le marché. Le rallye de l’or s’est avéré de courte durée, chutant de 40 dollars, et des rumeurs ont circulé selon lesquelles la Banque du Japon (BOJ) pourrait augmenter ses taux le mois prochain, mettant la pression sur le ministère des Finances (MOF) pour qu’il intervienne. Le nombre de plates-formes pétrolières de Baker Hughes a diminué de trois, pour atteindre 485.

Performance du marché européen et ventes de logements aux États-Unis

Les actions européennes ont également connu une clôture en douceur, mais la semaine dans son ensemble s’est mieux comportée. Aux États-Unis, les ventes de logements existants pour le mois de mai ont atteint 4,11 millions, dépassant légèrement les prévisions de 4,10 millions. L’indice flash des directeurs d’achat (PMI) des services S&P Global pour juin a enregistré une lecture de 55,1, dépassant les prévisions de 53,7.

Renforcement du dollar américain dans un contexte de données PMI positives

Le dollar américain (USD) a émergé comme la devise la plus forte de la semaine, soutenu par les données PMI flash positives. La paire de devises USD/JPY a atteint son plus haut niveau depuis avril, s’échangeant à 159,774. Si elle franchit le niveau de 160,208, elle atteindra son plus haut niveau depuis 1990 et peut-être même janvier 1987. Cependant, il existe un risque potentiel d’intervention de la BOJ, comme on l’a vu dans les cas précédents lorsque la paire s’est échangée au-dessus de 160,00.

Performance du dollar américain par rapport aux autres devises

Le dollar américain a également augmenté par rapport à l’euro (EUR), à la livre sterling (GBP), au franc suisse (CHF), au dollar canadien (CAD) et au dollar néo-zélandais (NZD). Il a baissé par rapport au dollar canadien et au dollar australien (AUD). Notamment, le dollar s’est apprécié par rapport au CHF malgré la réduction des taux de 0,25% par la Banque nationale suisse (BNS) au cours de la semaine.

Récapitulatif du marché boursier américain

Sur le marché boursier américain, le Dow Jones a terminé en légère hausse pour la deuxième journée consécutive, tandis que les indices S&P et Nasdaq ont baissé. La semaine a vu le S&P et le Nasdaq atteindre de nouveaux records de clôture.

Prochaines données sur l’inflation de la Réserve fédérale

Dans une perspective plus large du marché, les données sur l’inflation préférées de la Réserve fédérale devraient être publiées la semaine prochaine et pourraient potentiellement indiquer un ralentissement. Ces données seront scrutées de près par les investisseurs.

Remarques finales sur la performance du marché de la semaine

La semaine s’est conclue sur une note morose pour les actions américaines, avec des événements clés et des annonces ayant eu un impact sur la performance du marché. Le dollar américain a émergé comme la devise la plus forte, tandis que l’or a connu un rallye éphémère. La possibilité que la BOJ intervienne sur la paire de devises USD/JPY reste une préoccupation. Le marché boursier américain a affiché des résultats mitigés, avec le Dow Jones en légère hausse et les indices S&P et Nasdaq en baisse. Au début de la nouvelle semaine, les investisseurs surveilleront de près la publication des données sur l’inflation préférées de la Réserve fédérale pour évaluer les implications potentielles sur le marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.