Contrats à terme sur actions américaines en hausse dans l'attente des données sur l'inflation

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

Les contrats à terme sur les actions américaines ont connu une hausse vendredi, les investisseurs attendant avec impatience la publication de données cruciales sur l’inflation qui pourraient potentiellement influencer la politique de la Réserve fédérale. On prévoit que ces données indiqueront une diminution des pressions sur les prix, ce qui renforcerait l’argument en faveur d’une réduction des taux d’intérêt. L’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) du département du Commerce, qui est la mesure de l’inflation privilégiée par la Fed, devrait rester stable en mai, tandis que les analystes de la Deutsche Bank prévoient que le PCE en glissement annuel sera à son plus bas niveau depuis trois ans. Bien que la Fed n’ait indiqué qu’une seule baisse des taux d’intérêt cette année, les acteurs du marché continuent de prévoir deux réductions à partir de septembre. Cette attente est motivée par l’espoir d’une baisse continue des pressions sur les prix et de contrebalancer les taux d’intérêt élevés, qui pourraient avoir un impact négatif sur l’économie.

Le secteur technologique mène la danse dans le trading de pré-marché

Dans les échanges de pré-marché, les actions des entreprises à méga-capitalisation telles que Microsoft, Nvidia et Amazon.com ont connu une hausse, reflétant l’optimisme du marché. De plus, l’indice Russell 2000, qui concerne les petites capitalisations, a atteint un sommet de deux semaines. Le marché se prépare également à la reconstitution finale des indices de référence Russell, les actions liées à l’intelligence artificielle (IA) étant susceptibles d’influencer considérablement leur forme finale.

Le Dow Jones en baisse trimestrielle malgré l’envolée du secteur technologique

À l’opposé, le Dow Jones Industrial Average devrait clore le trimestre avec une baisse de 1%, soulignant l’écart entre les indices technologiques et le reste du marché. Cette disparité pourrait s’expliquer par la performance des actions liées à l’IA et le récent rallye de la valeur marchande d’Amazon.com, qui a franchi le seuil des 2 billions de dollars pour la première fois.

Les actions associées à Trump en hausse

Par ailleurs, les actions associées à l’ancien président Donald Trump, telles que Trump Media & Technology Group, Phunware et Rumble, ont connu une hausse dans les échanges de pré-marché. Cela fait suite à la performance jugée instable du président Joe Biden lors d’un débat avec Trump, ce qui a conduit les investisseurs à percevoir les politiques de Trump comme plus favorables au marché.

Réactions du marché aux prévisions de Nike et à l’acquisition d’Infinera

De son côté, l’action du détaillant sportif Nike a chuté après que l’entreprise ait prévu une baisse inattendue de ses revenus pour l’exercice 2025. Cette annonce surprise a entraîné une baisse de 14,3% de l’action Nike. À l’opposé, Infinera, fabricant d’équipements de réseau optique, a connu une hausse de 20% après que Nokia a annoncé son acquisition de l’entreprise dans le cadre d’un accord d’une valeur de 2,3 milliards de dollars.

Perspectives boursières

En résumé, le marché boursier attend la publication des données sur l’inflation, espérant un résultat positif qui pourrait ouvrir la voie à des baisses de taux d’intérêt. La performance des actions à méga-capitalisation, des actions liées à l’IA et des actions associées à l’ancien président Trump sera étroitement surveillée par les investisseurs. Alors que le marché entre dans la seconde moitié de l’année, l’impact de ces facteurs sur la trajectoire globale du marché reste à déterminer.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.