Déclin du marché des matières premières

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
4 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

Déclin du marché des matières premières

Les marchés des matières premières ont débuté la semaine sur une note négative, avec une baisse notable des principales cultures telles que le maïs, le blé et le soja. Ce déclin peut être attribué à un sentiment général d’aversion pour le risque sur le marché, ainsi qu’aux inquiétudes concernant la faible demande pour les nouvelles récoltes et l’affaiblissement du marché brésilien. Le soja a subi les pertes les plus significatives, avec les ventes de soja à terme pour la campagne de commercialisation 2024-2025 atteignant leur plus bas niveau en 19 ans, principalement en raison d’une diminution des achats de la part de la Chine.

Le maïs et le blé en difficulté face à divers facteurs

Le maïs a également souffert d’une diminution de la demande, bien qu’une vente flash en Espagne ait apporté un certain répit. La récolte de safrinha au Brésil progresse à un rythme plus rapide que l’année précédente, ce qui entraînera bientôt une hausse des exportations de maïs et intensifiera la pression sur la demande américaine. Les contrats à terme sur le blé ont connu un début prometteur, mais ont finalement reculé, les informations sur une augmentation de la production dans d’autres régions, notamment en Australie, ayant contrebalancé le soutien apporté par les pertes de récolte en Russie. L’estimation officielle des récoltes australiennes a augmenté de 12 % par rapport à l’année précédente et pourrait encore croître si les conditions météorologiques actuelles perdurent.

Influences du marché et performance du marché du bétail

D’autres facteurs, tels que les avancées des pourparlers de paix au Moyen-Orient et l’absence de menaces météorologiques majeures pour les cultures en développement, ont également eu un impact sur les marchés. Les réactions commerciales aux mises à jour météorologiques sont en pleine évolution, les précipitations dans la ceinture de maïs étant désormais considérées comme moins problématiques pour les semis de maïs. L’attention du marché s’est déplacée vers les prévisions susceptibles d’affecter la saison de croissance et le développement des cultures aux États-Unis. Actuellement, les conditions devraient être favorables, l’humidité du sol américain étant à son plus haut niveau depuis quatre ans.

Sur le marché du bétail, les bovins vivants ont clôturé la journée sur une note positive, tandis que les bovins d’engraissement et les porcs maigres ont subi des pertes. Les contrats à terme sur le pétrole brut et le S&P 500 ont également fléchi.

Perspectives futures : conditions météorologiques et exportations

À l’avenir, les prévisions météorologiques pour les cultures plantées en Amérique du Nord et dans les autres régions continueront de jouer un rôle clé dans l’évolution du marché. L’intérêt ouvert pour les contrats à terme sur les céréales a diminué pour la semaine, les traders se concentrant sur la phase du marché influencée par les conditions météorologiques. Toute surprise dans le prochain rapport sur l’avancement des cultures pourrait potentiellement déclencher une nouvelle vague de capitaux entrant sur le marché à terme.

En ce qui concerne la demande d’exportation de céréales, les inspections des exportations de céréales américaines ont augmenté par rapport à la semaine précédente. Les expéditions de maïs, de soja et de blé ont toutes progressé, ce qui est indéniablement une bonne nouvelle pour les traders et les analystes.

Facteurs clés influençant les marchés des matières premières

En somme, les marchés des matières premières sont influencés par une combinaison de facteurs, dont les conditions météorologiques, l’évolution des cultures, la demande et les développements géopolitiques. Les traders observeront attentivement ces variables dans les semaines à venir pour évaluer les tendances du marché et prendre des décisions éclairées.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.