Delta Air Lines restructure son programme SkyMiles

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
17 mars 2024

Delta Air Lines restructure son programme SkyMiles

Delta Air Lines a récemment apporté des modifications majeures à son programme SkyMiles, suscitant la grogne des voyageurs réguliers. Ces révisions ont complexifié l’obtention du statut Medallion et limité l’accès aux salons Sky Club pour les détenteurs de la carte American Express. Ces changements ont été accueillis par des critiques acerbes et même des menaces de la part de certains voyageurs de ne plus utiliser les services de Delta.

La fidélité des clients en jeu

La décision de la compagnie aérienne de reformuler ses avantages pour les voyageurs fréquents est perçue comme un revers pour les voyageurs de la classe moyenne qui comptent sur ces avantages pour améliorer leur expérience de voyage. Un grand nombre de clients fidèles de Delta perçoivent ces modifications comme une trahison et une indication flagrante que la compagnie aérienne privilégie les profits à la fidélité de sa clientèle.

L’accès au statut d’élite devient plus ardu

L’instauration d’une exigence de dépenses annuelles, connue sous le nom de Medallions Qualifying Dollars (MQD), est l’une des modifications majeures. Ce nouveau système contraint les voyageurs à dépenser un montant considérable pour atteindre et maintenir le statut souhaité. Par exemple, pour obtenir le statut de médaillon de diamant de premier niveau, les clients devront débourser la somme astronomique de 35 000 $ en MQD, soit une augmentation de 75% par rapport à l’exigence précédente.

Restrictions pour les détenteurs de la carte American Express

De plus, Delta limite l’accès à ses salons Sky Club pour les détenteurs de la carte American Express. Ces salons, autrefois en accès libre pour les détenteurs de la carte, figurent parmi les plus luxueux des États-Unis. La nouvelle réglementation n’autorise que 10 visites par an, sauf pour ceux qui dépensent 75 000 $ sur leur carte Delta Amex chaque année.

Ces modifications ont été reçues avec déception et irritation par les clients fidèles de Delta. Plusieurs voyageurs envisagent de changer de compagnie aérienne ou d’annuler leurs cartes American Express Platinum, qui leur accordaient l’accès aux salons Sky Club.

Un geste nécessaire pour la pérennité à long terme?

Les dirigeants de Delta, quant à eux, justifient ces modifications comme étant essentielles pour la stabilité à long terme de l’entreprise. Ils estiment qu’en mettant l’accent sur l’engagement et la fidélité des clients, ils peuvent élaborer un produit que les clients ne voudront pas abandonner, même sans les avantages traditionnels de la fidélité.

L’impact reste à déterminer

La décision de Delta d’implémenter ces changements est audacieuse, et son effet sur la performance financière de la compagnie aérienne n’est pas encore mesurable. Alors que certains voyageurs pourraient être prêts à changer de compagnie aérienne ou à résilier leurs cartes de crédit, d’autres pourraient trouver que les avantages de voler avec Delta compensent la perte de ces privilèges.

Les récentes modifications apportées par Delta à ses avantages pour les voyageurs fréquents ont suscité l’indignation parmi les clients fidèles. La décision de la compagnie aérienne d’intensifier la difficulté d’obtenir le statut d’élite et de limiter l’accès aux salons pour les détenteurs de la carte American Express a suscité des réactions négatives et des menaces de ne plus voler avec Delta. Bien que la compagnie aérienne soutienne que ces changements sont nécessaires à sa pérennité à long terme, l’impact sur les voyageurs n’a pas encore été évalué.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.