Effondrement des marchés : le secteur de la technologie mène la baisse des marchés boursiers

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
10 avril 2024

Effondrement des marchés : le secteur de la technologie mène la baisse des marchés boursiers

Les actions américaines ont enregistré des pertes mardi, faisant écho à leurs difficultés de l’année précédente. Le Dow Jones Industrial Average a perdu 255 points, soit 0,7%, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont tous deux chuté d’environ 0,5%. Le secteur de la technologie a été particulièrement touché, de nombreuses entreprises ayant vu le cours de leurs actions baisser. Unity Software a connu une chute de 7,1% après l’annonce de licenciements, tandis que les actions de Netflix ont chuté de près de 2% à la suite d’une dégradation par Citi. Apple et Tesla ont également enregistré des pertes, d’environ 1% et plus de 3% respectivement.

Le secteur des soins de santé brille dans un contexte de ralentissement du marché

Malgré le repli généralisé du marché, tous les secteurs n’ont pas été touchés de la même manière. Le secteur de la santé a pris la tête du S&P 500, avec une hausse de 0,33%. Quincy Krosby, stratège mondial en chef chez LPL Financial, a observé une migration des grandes technologies vers d’autres secteurs du marché, tels que les soins de santé. Cette diversification a été considérée comme une aubaine pour le sentiment général du marché.

Les investisseurs attendent les chiffres clés de l’inflation après le rallye

La baisse des cours boursiers fait suite à une séance de négociation robuste pour les actions lundi, où le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont rebondi. Les valeurs technologiques à méga-capitalisation ont rebondi après les pertes de la semaine dernière, Nvidia atteignant un sommet historique. Les investisseurs attendent maintenant avec impatience les données clés sur l’inflation plus tard cette semaine pour avoir un aperçu des futures baisses de taux de la Réserve fédérale.

Intensification de la guerre des frais des ETF Bitcoin

Dans le domaine des crypto-monnaies, la guerre des frais pour les ETF bitcoin s’intensifie, bien que les fonds n’aient pas encore reçu l’approbation réglementaire. Plusieurs sociétés, dont Valkyrie, Invesco, Galaxy Digital et Bitwise, ont révisé leurs propositions de frais à la lumière des dépôts concurrents. Les frais proposés pour ces ETF varient de 0,20% à 0,80%.

Baisse inattendue du déficit commercial des États-Unis

Sur le front commercial, le déficit commercial des États-Unis a diminué plus que prévu en novembre. Le déficit des biens et services s’est réduit à 63,2 milliards de dollars, en baisse de 1,3 milliard de dollars, soit 2%, par rapport à octobre. Cette réduction est liée à la diminution des déficits à l’importation et à l’exportation, en particulier avec l’Europe et la Chine.

Samsung Electronics prévoit une chute de ses bénéfices

Par ailleurs, Samsung Electronics a averti les investisseurs d’une chute prévue de 35% de son bénéfice d’exploitation pour le quatrième trimestre 2023. La société prévoit un bénéfice d’exploitation de 2,8 billions de wons sud-coréens (2,13 milliards de dollars), ce qui est inférieur aux attentes. Cette annonce a entraîné une faible performance des valeurs des semi-conducteurs et de la technologie lors de la séance matinale.

L’indice Nikkei 225 atteint son plus haut niveau en 33 ans

Sur le plan international, l’indice Nikkei 225 du Japon a atteint un nouveau sommet en 33 ans, en grande partie grâce aux valeurs technologiques. L’indice a bénéficié des gains des actions liées aux semi-conducteurs, de Tokyo Electron, d’Advantest et de la société de jeux vidéo Nintendo.

Tendances du marché à venir : un sac mixte

En résumé, la performance du marché boursier présente un mélange de gains et de pertes, le secteur technologique étant en recul. Les investisseurs surveillent de près les données sur l’inflation et les résultats à venir pour prédire l’orientation future du marché. Alors que l’incertitude reste à l’horizon, la réaction du marché dans les prochains jours reste à voir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.