Déclaration publicitaire

Fidelity s'engage dans la course à l'ETF Ethereum

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
18 novembre 2023

Fidelity s’engage dans la course à l’ETF Ethereum

Fidelity, l’une des principales sociétés de gestion de fonds au monde, a franchi une étape importante en déposant une demande pour un fonds négocié en bourse (ETF) qui détiendrait de l’ether (ETH) d’Ethereum. Si elle est approuvée par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, le Fidelity Ethereum Fund sera coté sur une bourse gérée par Cboe Global Markets. Cette décision s’inscrit dans une stratégie plus large visant à adopter les crypto-monnaies et à les rendre plus accessibles aux investisseurs.

Changement de jeu pour le marché des crypto-monnaies

Les ETF détenant des crypto-monnaies comme le BTC et l’ETH pourraient potentiellement transformer le marché des crypto-monnaies en attirant une vague de nouveaux capitaux d’investissement. Ces fonds offrent une plus grande accessibilité que l’achat direct d’actifs numériques, car ils peuvent être achetés via des comptes de courtage standard. Fonctionnant de la même manière que les actions, les ETF représentent une gamme d’actifs, allant des indices boursiers aux matières premières comme l’or et le sucre. Soutenus par des sociétés de premier plan comme Fidelity et BlackRock, ces ETF pourraient considérablement accroître la visibilité des actifs numériques.

L’approbation de la SEC : une décision cruciale

Le marché des crypto-monnaies attend avec impatience le verdict de la SEC sur ces ETF. L’agence n’a pas encore statué sur les demandes d’ETF pour l’ether de Fidelity et de BlackRock, ainsi que sur les demandes d’ETF pour le bitcoin. Les partisans estiment que l’approbation de ces ETF pourrait déclencher un nouvel afflux d’investissements dans les actifs numériques. Cependant, la SEC doit évaluer minutieusement les risques potentiels et les implications réglementaires avant de prendre une décision.

Les géants de l’industrie entrent en action

La demande de Fidelity fait suite à la soumission officielle de BlackRock pour l’iShares Ethereum Trust, un autre ETF pour l’Ether au comptant. Auparavant, BlackRock avait déposé une demande pour un ETF Bitcoin au comptant, et cette récente demande pour un ETF Ether souligne l’engagement de la société à étendre son influence dans l’espace cryptographique. Fidelity rejoint maintenant les rangs de VanEck, 21Shares & ARK, Hashdex, Grayscale et Invesco & Galaxy, devenant ainsi la septième société à demander un ETF Ether.

Augmentation de la demande pour des investissements cryptographiques réglementés

Les demandes de Fidelity et de BlackRock soulignent la demande croissante pour des produits d’investissement réglementés offrant une exposition aux crypto-monnaies. Actuellement, les investisseurs américains sont confrontés à des risques et à des incertitudes considérables lorsqu’ils cherchent à investir dans des actifs numériques. L’absence de canaux à faible risque pour l’exposition à l’ETH et à d’autres crypto-monnaies a poussé les investisseurs vers des alternatives plus risquées. L’introduction d’ETF qui suivent ces actifs pourrait offrir une option plus sûre et plus réglementée aux investisseurs.

La demande de Fidelity pour un ETF Ethereum souligne son engagement à promouvoir les crypto-monnaies et à les rendre plus accessibles aux investisseurs. L’approbation des ETF basés sur les crypto-monnaies pourrait potentiellement ouvrir la voie à une vague de nouveaux capitaux d’investissement sur le marché des actifs numériques. Cependant, la SEC doit examiner méticuleusement les risques et les implications réglementaires avant de prendre une décision. L’avènement de produits d’investissement réglementés comme les ETF pourrait offrir aux investisseurs une voie plus sûre et plus accessible pour pénétrer le monde des crypto-monnaies.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.