Fin d’août difficile pour les actions, mais l’année demeure solide

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
6 mars 2024

Fin d’août difficile pour les actions, mais l’année demeure solide

Le marché boursier a clôturé un mois d’août difficile avec des pertes, marquées par des baisses des trois principaux indices pour le mois. Malgré cet obstacle, l’année en cours affiche toujours une tendance positive. Le Dow Jones Industrial Average a connu une baisse de 0,5% jeudi, le S & P 500 glissant également de 0,2%, tandis que le Nasdaq Composite a augmenté de 0,1%. Bien que le mois d’août ait été ardu, il n’a pas fait dérailler ce qui a été une année autrement prospère pour le marché.

Des signes de positivité au milieu des données économiques

Malgré les pertes, il y avait quelques indicateurs positifs dans les données économiques. La mesure préférée de l’inflation par la Réserve fédérale, l’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) de base, a augmenté sur une base annuelle en juillet. Cela suggère que la lutte contre l’inflation peut être ardue. De plus, les demandes d’allocations chômage ont diminué plus que prévu en août, ce qui indique un marché du travail résilient.

Les investisseurs attendent maintenant avec impatience le rapport sur l’emploi de vendredi, qui devrait démontrer une nouvelle baisse de la masse salariale non agricole. Ce rapport jouera un rôle clé dans la décision de la Réserve fédérale concernant les taux d’intérêt et la politique monétaire.

Actions individuelles: Apple mène la charge

En ce qui concerne les actions individuelles, les actions Apple ont connu une série victorieuse, augmentant pour le cinquième jour de bourse consécutif. Cela met le titan de la technologie sur la voie de sa plus longue série de victoires depuis juillet 2022. Jusqu’à présent cette année, les actions d’Apple ont grimpé en flèche de 45%.

Parmi les autres actions notables, citons Salesforce, qui a publié des perspectives optimistes pour le troisième trimestre et l’exercice, dépassant les prévisions des analystes. Le bénéfice ajusté de Ciena au troisième trimestre a également dépassé les estimations, tandis qu’Okta a relevé ses perspectives pour l’exercice. Cependant, Dollar General a réduit ses prévisions, provoquant une baisse du cours de ses actions.

Août : un mois amer pour les actions

Si l’on examine le marché dans son ensemble, le mois d’août a été le pire mois de l’année pour les actions, concluant la plus longue séquence mensuelle de baisse depuis 2014. Malgré cela, le marché boursier connaît toujours une année exceptionnelle dans l’ensemble, le Nasdaq étant sur la bonne voie pour ses huit meilleurs premiers mois depuis 2003.

Indicateurs économiques clés

Sur le plan économique, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a augmenté, tandis que le rendement à deux ans a chuté à la suite de nouvelles données américaines indiquant que l’inflation reste élevée et que le marché du travail demeure robuste. L’inflation sous-jacente annuelle PCE, étroitement surveillée par la Fed, s’est établie à 4,2% en juillet, conformément aux attentes. Bien que cela représente un ralentissement par rapport aux mois précédents, elle reste supérieure à l’objectif de 2% de la Fed.

Le marché pétrolier continue de progresser

Sur le marché pétrolier, les contrats à terme sur le brut américain ont connu une sixième séance consécutive de gains, propulsés par les réductions de production de l’OPEP plus. Cette hausse a été relativement stable, avec des augmentations de prix faibles à modérées chaque jour. Cependant, les prix du brut se rapprochant de la limite supérieure des fourchettes récentes, le marché pourrait être sensible à des mouvements brusques lorsque des données économiques cruciales sur l’emploi et le secteur manufacturier seront publiées.

Août : un mois éprouvant, mais l’espoir persiste

En résumé, le mois d’août a été difficile pour le marché boursier, les trois principaux indices affichant des pertes. Cependant, l’année en cours s’annonce toujours positive, avec plusieurs actions individuelles affichant une performance exceptionnelle. Les données économiques ont montré des résultats mitigés, avec une inflation plus élevée et une baisse des demandes de chômage, ce qui indique un marché du travail résilient. Tous les yeux sont maintenant tournés vers le prochain rapport sur l’emploi, qui fournira un aperçu supplémentaire de l’état de l’économie et des prochaines étapes de la Réserve fédérale.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.