Indice DXY : ralentissement du dollar américain

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
3 avril 2024

Indice DXY : ralentissement du dollar américain

Mesuré par l’indice DXY, le dollar américain a connu une légère baisse mardi, chutant de 0,2 % pour atteindre 104,75. Ce repli intervient après que la devise a atteint un pic de cinq mois pendant la séance nocturne. Malgré une tendance à la hausse des taux d’État, le dollar n’a pas su capitaliser sur cette dynamique, car les rendements mondiaux, notamment ceux de l’Allemagne et du Royaume-Uni, ont progressé plus vigoureusement, rattrapant la dynamique récente du marché des bons du Trésor.

Incidence des prochains événements économiques sur le dollar

Plusieurs événements très médiatisés sur le calendrier économique américain, y compris la publication des chiffres de l’emploi non agricole de mars ce vendredi, vont probablement influencer l’avenir du dollar. Ce rapport, très suivi, donnera une vision actualisée du marché du travail et pourrait orienter la prochaine décision de la Réserve fédérale en matière de politique monétaire.

Prévisions pour l’emploi non agricole en mars

Les estimations consensuelles suggèrent que les employeurs américains auraient ajouté 200 000 travailleurs à leurs rangs le mois dernier, ce qui maintiendrait le taux de chômage stable à 3,9 %. Cependant, la croissance récente de l’emploi a régulièrement dépassé les prévisions, ce qui pourrait laisser présager une autre surprise à la hausse dans le rapport sur l’emploi non agricole. Si l’activité d’embauche dépasse largement les prévisions, les traders pourraient réduire leurs paris sur un assouplissement de 75 points de base de la Fed en 2024. Cette réduction des attentes pourrait diminuer la probabilité que la première baisse de taux du cycle ait lieu lors de la réunion de juin du Federal Open Market Committee, qui est actuellement de 61,6 %. À son tour, ce scénario pourrait entraîner une pression à la hausse accrue sur les rendements américains, ce qui stimulerait la valeur du dollar.

Potentiel impact d’un rapport décevant sur la paie

À l’inverse, un rapport décevant sur l’emploi non agricole, notamment un rapport marqué par un déficit important de création d’emplois par rapport aux attentes, pourrait renforcer les arguments en faveur d’une baisse anticipée des taux de la Fed. Une telle tournure des événements pourrait peser sur les rendements, ce qui pourrait entraîner un retournement baissier du dollar américain. Si l’indice global de l’emploi non agricole est proche ou inférieur à 100 000, cela pourrait catalyser cette réaction.

Paires de devises à surveiller

Des paires de devises spécifiques, notamment l’EUR/USD, l’USD/JPY et l’USD/CAD, ont également connu des mouvements notables.

L’EUR/USD rebondit depuis un niveau de support clé

L’EUR/USD a rebondi à partir d’un niveau de support clé près de 1.0725 mardi après avoir connu un fort repli ces derniers jours. Si cette tendance haussière se poursuit dans les prochains jours, des niveaux de résistance peuvent être trouvés à 1.0800 et 1.0835, où convergent les moyennes mobiles simples à 50 et 200 jours. Cependant, si les vendeurs reprennent le contrôle et poussent les prix à la baisse, le premier support critique à surveiller se situe à 1.0800. Les haussiers doivent défendre vigoureusement cette zone pour éviter une nouvelle détérioration du sentiment à l’égard de l’euro. Ne pas le faire pourrait déclencher une baisse vers 1.0700 et 1.0640.

Fourchette de trading étroite de l’USD/JPY

La paire USD/JPY est restée dans une fourchette étroite mardi, oscillant sous la résistance des frais généraux à 152,00. Ce plafond technique nécessite une surveillance attentive, car une cassure pourrait déclencher une intervention du gouvernement japonais pour soutenir le yen. Si une telle intervention se produit, un retournement rapide en dessous de 150.90 pourrait suivre, conduisant à un effondrement vers la moyenne mobile simple à 50 jours à 149.75. Cependant, si l’USD/JPY franchit la barre des 152.00 et que Tokyo s’abstient d’intervenir, les acheteurs pourraient se sentir enhardis à lancer un assaut haussier sur 153.85, une barrière clé créée par une ligne de tendance haussière remontant à décembre de l’année précédente.

Stabilité de l’USD/CAD

Pendant ce temps, l’USD/CAD est resté stable mardi, ne parvenant pas à prolonger son rebond de la séance précédente. Malgré l’indécision du marché, les prix ont maintenu leur position au-dessus des moyennes mobiles clés et d’une ligne de tendance remontant à décembre, signalant des perspectives haussières. Si la paire reprend son rebond haussier, des niveaux de résistance horizontaux peuvent être repérés à 1.3600 et 1.3695. À l’inverse, si l’USD/CAD subit un revers et change de direction à la baisse, le support technique se situe entre 1.3510 et 1.3495, suivi de 1.3480. Des pertes continues au-delà de ce point attireraient l’attention sur 1.3420.

L’avenir du dollar

Le dollar américain a connu une légère baisse mardi, s’éloignant d’un sommet de cinq mois. La publication vendredi du rapport sur l’emploi non agricole de mars guidera probablement la prochaine décision de la Réserve fédérale en matière de politique monétaire. Selon le résultat, le dollar pourrait faire face à une pression haussière accrue si l’activité d’embauche dépasse les prévisions ou à un retournement baissier si la création d’emplois est inférieure aux attentes. Les paires de devises telles que l’EUR/USD, l’USD/JPY et l’USD/CAD ont leur propre dynamique technique unique à surveiller pour détecter les opportunités de trading potentielles. Les investisseurs et les traders doivent rester vigilants et réactifs face à l’évolution du marché dans les jours à venir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.