La Banque du Japon envisage de réduire ses achats d'obligations d'État

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
17 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

La Banque du Japon (BOJ) a annoncé vendredi que son taux d’intérêt de référence resterait inchangé. Cependant, elle envisage de réduire ses achats d’obligations d’État japonaises (JGB). Cette annonce fait suite à la décision de la banque centrale en mars d’augmenter les taux d’intérêt pour la première fois en 17 ans, marquant un changement de direction par rapport à sa politique de taux négatifs. La réduction potentielle des achats de JGB est perçue comme un pas vers la normalisation de la politique monétaire de la BOJ.

La majorité de la Banque du Japon vote en faveur de la réduction des achats de JGB

Avec un vote à une majorité de 8 contre 1, la décision de réduire les achats de JGB a été adoptée. Le membre dissident du conseil d’administration était favorable à la réduction, mais a soutenu que la BOJ devrait réexaminer l’activité économique et les prix dans le rapport sur les perspectives de juillet 2024 avant de finaliser la décision. La banque centrale devrait recueillir les informations des acteurs du marché et élaborer un plan complet pour réduire le volume de ses achats au cours des deux prochaines années.

Implications des achats à grande échelle de JGB par la banque

Les achats massifs de JGB par la BOJ ont contribué à maintenir les rendements des JGB à 10 ans stables à environ 1 %. Cependant, ils ont également exercé une pression à la baisse sur le yen affaibli. Le gouverneur de la BOJ, Kazuo Ueda, a exprimé ses inquiétudes quant aux fortes baisses unilatérales du yen, qui, selon lui, nuisent à l’économie et compliquent la planification des affaires. Ueda a souligné que si la volatilité des devises affecte l’inflation tendancielle, la BOJ doit réagir avec la politique monétaire.

Réaction du marché à l’annonce de la BOJ

L’annonce de la BOJ a entraîné une baisse du yen japonais par rapport au dollar américain, tandis que le rendement des JGB à 10 ans a diminué. À l’inverse, l’indice de référence Nikkei 225 s’est redressé, rebondissant après des pertes précédentes.

Implications plus larges de la réduction potentielle des achats de JGB

La réduction potentielle des achats de JGB par la BOJ indique un changement dans l’orientation de sa politique monétaire. La BOJ cherche à trouver un équilibre entre la stabilisation des rendements et la réponse aux inquiétudes concernant l’affaiblissement du yen. Cette décision s’inscrit également dans une tendance mondiale plus large des banques centrales qui tentent de normaliser leur politique monétaire.

Virage mondial vers la normalisation de la politique monétaire

La Réserve fédérale américaine a déjà commencé à augmenter les taux d’intérêt et à réduire son bilan, tandis que la Banque centrale européenne a laissé entendre qu’elle mettrait fin à son programme d’achat d’obligations. La réduction potentielle des achats de JGB par la BOJ est conforme à cette tendance et démontre une approche plus prudente de la relance monétaire.

L’approche progressive de la BOJ pour réduire les achats de JGB

Il convient de noter que la réduction des achats de JGB par la BOJ sera un processus lent, qui se déroulera au cours des deux prochaines années. La banque centrale prévoit de recueillir les points de vue des acteurs du marché et d’élaborer un plan détaillé avant d’appliquer des changements. Cette approche prudente témoigne de l’engagement de la BOJ à maintenir la stabilité et à prévenir les perturbations potentielles de l’économie japonaise.

Regard vers l’avenir : l’avenir de la politique monétaire du Japon

La décision de la Banque du Japon de potentiellement réduire ses achats d’obligations d’État japonaises suggère un changement dans sa politique monétaire et un mouvement vers la normalisation. Cette décision s’inscrit dans une tendance plus large des banques centrales à normaliser leur politique monétaire et reflète les inquiétudes concernant l’affaiblissement du yen. Alors que la BOJ continue de réévaluer les conditions économiques, il sera intéressant de suivre comment ces changements potentiels vont se dérouler et leur impact sur l’économie japonaise.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.