La décision de la Réserve fédérale affaiblit le dollar américain

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
3 mai 2024 Temp de lecture : 3 min

La décision de la Réserve fédérale affaiblit le dollar américain

Jeudi, le dollar américain a subi une légère dépréciation, suite à la décision de la Réserve fédérale concernant la politique monétaire. Comme prévu, la banque centrale a opté pour le maintien de ses taux d’emprunt stables, tout en laissant planer la possibilité de futures mesures d’assouplissement. La décision surprenante de la Fed de réduire considérablement son programme de resserrement quantitatif a pris plus d’un observateur de court. Ceci, combiné à l’aveu de la banque centrale de ne pas avoir réussi à contenir les pressions inflationnistes, a laissé le marché avec un message ambigu.

Bien que la décision de la Fed ait pu initialement soutenir le dollar, l’absence d’une position fortement agressive et l’éventuel affaiblissement des données économiques pourraient priver la devise de son élan haussier. L’enquête très attendue sur l’emploi d’avril, qui doit être publiée vendredi, est un événement clé à surveiller. Les économistes prévoient environ 243 000 nouveaux emplois. Un rapport inférieur aux attentes pourrait inciter les traders à envisager davantage d’assouplissement monétaire, créant ainsi un environnement défavorable pour le dollar américain. À l’inverse, une croissance plus importante de l’emploi pourrait entraîner une hausse des taux d’intérêt, un scénario qui favoriserait le billet vert.

Tendance baissière pour la paire EUR/USD

Sur les marchés des devises, la paire EUR/USD a affiché une tendance baissière jeudi, après une tentative infructueuse de franchir la résistance à 1.0725. La paire évolue actuellement autour du seuil de 1.0700. Les traders devraient surveiller attentivement cette zone de support, car une rupture en dessous de ce niveau pourrait déclencher un repli vers 1.0645, voire même 1.0600. D’un autre côté, le premier seuil technique à surveiller est à 1.0725, suivi de 1.0755. Une tendance haussière pourrait attirer l’attention sur la zone des 1.0800, où se croisent les moyennes mobiles simples à 50 et 200 jours.

Légère dépréciation de la paire GBP/USD

Pendant ce temps, la paire GBP/USD a également subi une légère baisse jeudi, mais a réussi à se stabiliser autour de la fourchette de 1.2515/1.2500. Les acheteurs devront maintenir les prix au-dessus de cette zone de support pour éviter une dégradation du sentiment envers la livre sterling. Si les vendeurs saisissent l’opportunité, une offensive baissière sur 1.2430 pourrait être envisageable. D’un autre côté, la résistance apparaît à 1.2550, où la moyenne mobile simple à 200 jours converge avec une ligne de tendance baissière à court terme. Plus haut, l’attention se portera sur la résistance de Fibonacci à 1.2590, suivie de 1.2620.

L’avenir du dollar américain est tributaire des données économiques

En somme, la direction que prendra le dollar américain dépendra largement des résultats des données économiques, et en particulier du rapport sur l’emploi d’avril. Les traders seront à l’affût de tout signe de faiblesse ou de force qui pourrait influencer les attentes du marché en matière de décisions de politique monétaire. Comme toujours, les marchés des devises sont sujets à la volatilité et peuvent réagir rapidement à de nouvelles informations, d’où l’importance pour les traders de rester informés et de s’adapter à l’évolution des conditions du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.