La dépréciation historique du yen face à l’euro

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
21 mars 2024

La dépréciation historique du yen face à l’euro

Le yen a atteint son niveau le plus faible face à l’euro depuis 2008, sous l’effet des spéculations selon lesquelles la Banque du Japon maintiendrait sa politique monétaire accommodante, malgré l’abandon de sa politique de taux d’intérêt négatifs. La devise a chuté à un plus bas de 164,35 pour un euro, tandis que face au dollar, elle se rapproche d’un niveau jamais vu depuis 1990. Les analystes attribuent la dépréciation du yen à l’importante décote de rendement du Japon par rapport à d’autres économies développées, en particulier les États-Unis. Malgré une récente hausse des taux d’intérêt par la Banque du Japon, la première depuis 2007, et l’abolition du régime de contrôle de la courbe des taux, les responsables insistent sur le fait que les conditions financières resteront assouplies. Beaucoup pensent que la banque centrale pourrait envisager une autre hausse des taux à l’avenir. Cependant, les craintes d’intervention limitent la hausse du taux de change dollar-yen. Néanmoins, la baisse du yen s’accélère face à d’autres devises, dont l’euro.

Relevée historique des taux d’intérêt de la Banque du Japon

Fait remarquable, la Banque du Japon a relevé ses taux d’intérêt pour la première fois depuis 2007, ce qui constitue une étape importante dans ses efforts soutenus pour stimuler une économie qui a depuis longtemps du mal à croître. Cette décision fait suite à l’introduction par la banque centrale de taux d’intérêt négatifs en 2016, dans le but de stimuler les emprunts, les prêts et les dépenses. Cependant, l’économie japonaise a récemment montré des signes de croissance plus forts, l’inflation et les augmentations de salaires dépassant les niveaux précédents. C’est pourquoi la Banque du Japon a décidé de resserrer sa politique de taux d’intérêt. Malgré la hausse des taux, les taux d’intérêt du Japon restent nettement inférieurs à ceux des autres grandes économies développées. Le taux directeur cible de la banque a été relevé de moins 0,1 % à 0,1 % dans une fourchette de 0 % à 0,1 %. La banque centrale a également abandonné les politiques qui impliquaient l’achat d’obligations d’État japonaises et de fonds liés à l’immobilier et aux actions, dans le but de contrôler les taux du marché et d’encourager les emprunts.

La situation complexe de l’économie japonaise

Le discours contradictoire entourant la dépréciation du yen par rapport à l’euro et la hausse des taux de la Banque du Japon brosse un tableau de la situation complexe de l’économie japonaise. L’affaiblissement du yen résulte de la décote des rendements du Japon par rapport aux autres économies développées, ce qui exerce une pression sur la monnaie pour qu’elle se déprécie. À l’inverse, la décision de la banque centrale d’augmenter les taux d’intérêt témoigne d’une confiance croissante dans les perspectives de croissance économique du pays. L’inflation et l’augmentation des salaires suggèrent que l’économie entre dans un cercle vertueux, où la hausse des salaires peut couvrir l’augmentation des prix sans affecter de manière significative les bénéfices des entreprises.

L’avenir du yen et la politique monétaire de la Banque du Japon

La dépréciation du yen face à l’euro et au dollar suscite des interrogations sur l’orientation future de la devise. Les analystes sont divisés sur la question de savoir si la Banque du Japon optera pour une nouvelle hausse des taux prochainement. Alors que certains pensent que la banque centrale pourrait continuer à resserrer sa politique monétaire, d’autres soutiennent que les autorités n’en ont peut-être pas encore fini. Les craintes d’une intervention freinent également la hausse du taux de change dollar-yen.

La dépréciation du yen par rapport à l’euro et la hausse des taux de la Banque du Japon reflètent les défis et les évolutions actuels de l’économie japonaise. L’affaiblissement du yen résulte de la décote de rendement du pays par rapport aux autres économies développées, tandis que la hausse des taux témoigne d’une confiance croissante dans les perspectives de croissance économique du Japon. La trajectoire future du yen est incertaine, les analystes étant divisés sur la question de savoir si la banque centrale optera pour de nouvelles hausses de taux. Alors que le Japon continue de faire face à ces défis, il sera intéressant de surveiller les implications et les tendances futures potentielles de la monnaie et de l’économie du pays.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.