La flambée des prix de l'or dans un contexte de faiblesse du dollar et de spéculation sur les taux d'intérêt

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 juillet 2024 Temp de lecture : 3 min

Les prix de l’or se sont renforcés au cours des dernières séances de négociation, profitant de la faiblesse du dollar et des spéculations sur une possible baisse des taux d’intérêt aux États-Unis. Le métal jaune a enregistré des gains cette semaine suite à des informations suggérant que les banques centrales des marchés émergents augmenteraient leurs réserves d’or. De plus, les commentaires du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, indiquant une position accommodante, ont apporté un soutien supplémentaire à la tendance à la hausse des prix de l’or.

Une hausse constante pour l’or au comptant et les contrats à terme sur l’or

Jeudi, l’or au comptant a augmenté de 0,4 % à 2 381,73 $ l’once, tandis que les contrats à terme sur l’or pour livraison en août ont connu une augmentation de 0,3 % à 2 386,75 $ l’once. Actuellement échangé à moins de 100 $ en dessous de son niveau record, l’élan de l’or a été en partie alimenté par les commentaires de Powell sur les progrès réalisés ces derniers mois vers la réduction de l’inflation. Il a également affirmé que la banque centrale n’exigeait pas nécessairement que l’inflation tombe en dessous de son objectif de 2 % pour envisager des baisses de taux, une déclaration qui a renforcé les attentes des traders pour une baisse des taux en septembre.

L’intérêt des marchés émergents et la faiblesse du dollar propulsent l’or

La perspective de baisses de taux d’intérêt aux États-Unis et les achats des banques centrales dans les marchés émergents ont également contribué à la hausse des prix de l’or. Les analystes de TD Securities prévoient une hausse continue de l’or à court terme, tant que ces facteurs resteront en place. De plus, la faiblesse du dollar et la baisse des prix du cuivre ont contribué à la hausse des prix de l’or.

Performance des autres métaux précieux

Outre l’or, d’autres métaux précieux ont affiché des performances mitigées cette semaine. Les contrats à terme sur le platine ont chuté de 0,2 % à 1 005,25 $ l’once, tandis que les contrats à terme sur l’argent ont augmenté de 0,9 % à 31,290 $ l’once. L’argent a largement surpassé l’or ces derniers mois.

Les données économiques à venir et leur impact

À l’avenir, les investisseurs attendent la publication des données de l’indice des prix à la consommation, qui devraient montrer un léger ralentissement de l’inflation. Le résultat de ces données aura probablement un impact sur les prix de l’or. Les données commerciales de la Chine, qui doivent être publiées vendredi, donneront également d’autres indications sur l’état de l’économie mondiale.

La résilience de l’or en tant qu’actif refuge

En somme, la récente flambée de l’or a défié les attentes et a démontré sa résilience en tant qu’actif refuge. Le métal a surpassé les marchés boursiers au cours du premier semestre de l’année et sa trajectoire ascendante devrait se poursuivre. Des facteurs tels que les tensions géopolitiques et les éventuelles baisses des taux d’intérêt de la Réserve fédérale pourraient encore soutenir les prix de l’or. Cependant, une diminution significative des achats d’or par les banques centrales ou une baisse de la demande d’investissement de la part des investisseurs asiatiques pourrait freiner les perspectives de l’or.

Réflexions finales sur la hausse des prix de l’or

Les prix de l’or ont augmenté en raison de la faiblesse du dollar, de la spéculation sur les baisses de taux d’intérêt et de l’augmentation des achats par les banques centrales. L’attrait du métal en tant qu’actif refuge a attiré les investisseurs, ce qui a conduit à sa surperformance par rapport aux marchés boursiers. La nouvelle fourchette de négociation de l’or suggère qu’il pourrait atteindre un autre record cette année en cas de chocs géopolitiques. Cependant, des facteurs tels que la diminution des achats par les banques centrales et la baisse de la demande d’investissement en Asie pourraient entraver sa hausse continue. Les investisseurs doivent surveiller de près les données économiques à venir et les annonces de la Réserve fédérale pour évaluer l’orientation future des prix de l’or.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.