La paire EUR/USD enregistre une tendance haussière dans un contexte de baisse du dollar américain

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
12 juillet 2024 Temp de lecture : 3 min

La paire EUR/USD enregistre une tendance haussière dans un contexte de baisse du dollar américain

La paire EUR/USD affiche une tendance haussière tandis que le dollar américain fait face à des difficultés dues à un sentiment de marché davantage tourné vers le risque. Un appétit croissant pour le risque a provoqué une baisse du dollar américain, propulsant ainsi la paire à la hausse. Le franchissement de la barrière des 1.1000 pourrait potentiellement permettre à la paire de revenir au plus haut de la semaine précédente à 1.1038.

Les indicateurs du marché signalent une tendance haussière

L’indice de force relative (RSI) à 14 jours de la paire EUR/USD est repassé au-dessus de la barre des 50, suggérant une dynamique haussière du marché. Néanmoins, la ligne de divergence de convergence de la moyenne mobile (MACD), bien qu’elle soit positionnée au-dessus de la ligne centrale, reste en dessous de la ligne de signal, indiquant une impulsion modérée.

Les traders doivent faire preuve de prudence

Compte tenu des signaux mitigés de l’indicateur retardé, il est recommandé aux traders de faire preuve de prudence et d’attendre une confirmation avant de prendre des décisions concernant la paire. Le support majeur à 1.0950 pourrait être retesté, comme le suggère la faible dynamique de la MACD.

Potentiel de pression à la baisse

Par ailleurs, la paire EUR/USD pourrait retrouver le support immédiat au niveau majeur de 1.0950, après avoir testé le niveau psychologique de 1.0900. Une cassure décisive de ce dernier pourrait intensifier la pression baissière sur la paire, la dirigeant éventuellement vers la moyenne mobile exponentielle (EMA) à 50 jours à 1.0888 et le niveau de retracement 38.2% de Fibonacci à 1.0867. Une nouvelle baisse pourrait mener à un niveau de support important à 1.0850.

Impact des données de l’IPC américain

À l’avenir, les données de l’indice des prix à la consommation (IPC) américain pourraient influencer l’évolution de la paire EUR/USD. Les traders observeront attentivement les données de l’IPC afin de détecter tout signe de pressions inflationnistes dans l’économie américaine. Un chiffre de l’IPC plus élevé que prévu pourrait soutenir le dollar américain et exercer une pression à la baisse sur la paire EUR/USD.

Des perspectives à long terme divergentes

Sur le long terme, les perspectives de la paire EUR/USD sont divergentes. MUFG Bank prévoit que la paire atteindra la résistance de 1.14 d’ici la fin de 2024, tandis que la Banque Scotia anticipe un risque de chute de la paire en dessous de 1.0700 à court terme. Morgan Stanley a adopté une position neutre vis-à-vis du dollar et a renoncé à son anticipation d’une parité EUR/USD.

En conclusion, la paire EUR/USD affiche actuellement une tendance haussière alors que le dollar américain fait face à des difficultés en raison d’un appétit croissant pour le risque. Les traders sont invités à faire preuve de prudence et à attendre une confirmation avant de prendre des décisions concernant la paire. Les prochaines données de l’IPC américain pourraient influencer l’évolution de la paire, et les opinions sur ses perspectives à long terme varient d’un analyste à l’autre.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.