Déclaration publicitaire

La paire GBP/USD marque une hésitation après son rallye

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 février 2024

La paire GBP/USD marque une hésitation après son rallye

La livre sterling (GBP) a montré une certaine incertitude après un rallye lors de la séance de trading de lundi. Ce n’est guère surprenant, car le marché se prépare probablement à des prises de bénéfices. Néanmoins, la stratégie « acheter à la baisse » peut être envisagée tandis que les traders cherchent de la valeur sur le marché.

La paire GBP/USD atteint son plus haut niveau depuis près de trois mois

La paire GBP/USD a atteint un sommet de près de trois mois à 1,2644 plus tôt dans la séance, soutenue par les remarques du gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), Andrew Bailey, et par la faiblesse du dollar américain. Cependant, la paire est retombée à 1,2620 alors que le billet vert a connu une légère reprise.

M. Bailey a averti que le retour de l’inflation à l’objectif de 2 % serait ardu et long. Il a reconnu que la politique restrictive actuelle freine la croissance économique et a souligné la nécessité de réduire l’inflation. Les prévisions de taux du marché indiquent une perspective de 61 points de base de baisse des taux en 2024, soit moins que les estimations de la semaine précédente de 90 à 100 points de base.

Scénarios possibles pour la paire GBP/USD

D’un point de vue technique, si la paire GBP/USD devient négative et clôture sous 1.2600, cela pourrait déclencher un mouvement baissier. La première ligne de soutien se trouve au plus bas journalier du 24 novembre à 1.25223, suivi de 1.2500. À l’inverse, si la paire se maintient au-dessus de 1.2600, une hausse supplémentaire est prévue, avec un test potentiel du plus haut du 30 août à 1.2746.

Les actions de la BoE et de la Réserve fédérale américaine sous la loupe

À l’avenir, le marché suivra de près les actions de la BoE et de la Réserve fédérale américaine (Fed). Les traders anticipent une baisse des taux de 25 points de base par la BoE en septembre de l’année prochaine. À l’inverse, la Fed devrait assouplir sa politique monétaire, avec des baisses de près de 85 points de base prévues au cours de l’année prochaine.

Perspectives : prudence et surveillance étroite sont de mise

La paire GBP/USD marque une hésitation après un rallye, et des prises de bénéfices pourraient être imminentes. Les traders seront à l’affût de valeur sur le marché, et le niveau de 1,25 pourrait fournir un soutien substantiel. Les actions de la BoE et de la Fed continueront d’influer sur la direction de la paire. Dans l’ensemble, le marché demeure ambigu et les traders doivent faire preuve de prudence et suivre de près les événements et les données économiques.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.