La paire GBP/USD souffre face aux anticipations d'une baisse des taux de la BoE

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
13 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

La paire GBP/USD souffre face aux anticipations d’une baisse des taux de la BoE

La paire GBP/USD présente une légère tendance à la baisse, avec des chiffres se situant autour de 1.2814 en début de séance asiatique mardi. L’attente d’événements majeurs tels que les données sur le marché du travail britannique et le rapport sur l’inflation de l’IPC américain pourrait renforcer l’attrait pour les actifs refuges, favorisant le dollar. La livre sterling (GBP) subit la pression des anticipations de baisse des taux de la Banque d’Angleterre (BoE).

L’objectif d’inflation de la BoE et les prévisions d’UBS Global Research

Comme le souligne Catherine Mann, responsable de la politique monétaire à la BoE, le Royaume-Uni a encore un long chemin à parcourir pour aligner les pressions inflationnistes sur l’objectif de 2 % de la banque centrale. UBS Global Research prévoit que la BoE commencera à réduire les taux d’intérêt en août, avec une baisse de 25 points de base, une modification par rapport à sa prévision précédente d’une baisse en mai.

Impact du rapport sur l’humeur du marché et l’inflation sur la paire GBP/USD

Le sentiment mitigé du marché, avant des événements clés au Royaume-Uni et aux États-Unis, pourrait soutenir les actifs refuges tels que le dollar américain (USD). Le rapport sur l’inflation de l’IPC américain pour février devrait se stabiliser à 3,1 % en glissement annuel, tandis que l’IPC de base devrait chuter de 3,9 % à 3,7 %. Un rapport sur l’IPC plus solide que prévu pourrait saper l’espoir d’une baisse des taux de la Fed à court terme, ce qui renforcerait le dollar et créerait une résistance pour la paire GBP/USD.

Le regard des investisseurs sur le marché du travail britannique et les données de l’inflation de l’IPC américain

Les investisseurs surveillent attentivement les données du marché du travail britannique, notamment l’évolution de l’emploi, le nombre de demandeurs d’emploi, le taux de chômage au sens du BIT et les salaires moyens. Du côté américain, les données sur l’inflation mesurée par l’IPC de février seront publiées plus tard ce mardi. Ces événements ont le potentiel de provoquer de la volatilité sur le marché et de définir une direction précise pour la paire GBP/USD.

Position défensive de la paire GBP/USD face aux prévisions de baisse des taux de la BoE

En règle générale, la paire GBP/USD maintient une position défensive au-dessus du support de 1.2800 pendant les premières heures d’échanges asiatiques mardi. La diminution des anticipations de baisse des taux de la BoE et la prudence du marché à l’approche d’événements clés pourraient continuer à exercer une pression sur la livre sterling. Toutefois, les résultats des données sur le marché du travail au Royaume-Uni et de l’inflation de l’IPC américain pourraient potentiellement modifier le sentiment et donner un nouvel élan à la paire de devises.

En conclusion, la paire GBP/USD est confrontée à une pression vendeuse alors que les investisseurs attendent des données économiques clés du Royaume-Uni et des États-Unis. Les anticipations réduites d’une baisse des taux de la BoE et la prudence du marché pourraient continuer à peser sur la livre sterling. Cependant, le résultat des prochaines publications de données pourrait potentiellement modifier la tendance et fournir une orientation plus claire pour la paire de devises.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.