Déclaration publicitaire

La popularité croissante des régimes Medicare Advantage engendre des conflits

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
4 mars 2024

La popularité croissante des régimes Medicare Advantage engendre des conflits

Les plans Medicare Advantage gagnent en popularité parmi les bénéficiaires de Medicare, plus de la moitié de ces derniers optant pour ces plans plutôt que pour le Medicare traditionnel. Ces régimes sont réputés pour offrir des avantages supplémentaires, tels que la couverture des médicaments, des soins de la vue et des soins dentaires, souvent à un coût supplémentaire faible ou nul par rapport à l’assurance-maladie traditionnelle. Cependant, l’augmentation de l’inscription aux régimes Medicare Advantage a entraîné une escalade des tensions entre les assureurs et les prestataires de soins de santé.

Les prestataires de soins de santé à bout de souffle

Les prestataires de soins de santé, y compris les hôpitaux et les groupes médicaux, refusent de plus en plus d’accepter certains plans Medicare Advantage. Ce refus est dû aux taux de paiement bas et aux exigences lourdes en matière d’approbation préalable et de refus des demandes de règlement. Alors que les assureurs soutiennent que ces mesures sont essentielles pour contrôler les coûts et assurer des soins appropriés, les prestataires affirment qu’ils sont poussés à leurs limites. En conséquence, les patients se retrouvent coincés entre les deux, forcés de changer de régime ou de revenir à l’assurance-maladie traditionnelle si leurs médecins ou hôpitaux préférés refusent leur couverture.

La période annuelle d’inscription ouverte met en évidence les litiges

Les tensions entre les assureurs et les prestataires deviennent particulièrement perceptibles pendant la période annuelle d’inscription ouverte à Medicare. Les patients ont du mal à trouver de nouveaux médecins et hôpitaux si leurs prestataires actuels cessent d’accepter leur plan Medicare Advantage. Les experts ont exprimé leur inquiétude à ce sujet, estimant qu’il pourrait s’agir du début d’une tendance à mesure que le marché de Medicare se concentre de plus en plus entre les mains de quelques assureurs.

Les assureurs et les prestataires dans des batailles de négociation

Les assureurs et les prestataires ont recours à des tactiques de négociation pour obtenir des concessions sur les taux de paiement et d’autres questions. Bien que certains conflits aient été résolus par des négociations supplémentaires, la tendance générale suscite des inquiétudes. Les régimes Medicare Advantage continuent de croître en termes d’inscriptions en raison de leur popularité, comme le révèlent les enquêtes menées par l’AHIP, la branche de lobbying de l’industrie de l’assurance. Cependant, les experts hospitaliers et politiques affirment qu’il y a eu des problèmes importants avec les suspensions de paiement, les examens et les refus frustrant les prestataires.

Les conflits s’étendent à l’ensemble du pays

Les conflits entre assureurs et prestataires ne se limitent pas à une région ou à un assureur en particulier. De grands groupes médicaux et des systèmes hospitaliers à l’échelle nationale ont menacé de rompre les liens avec les régimes Medicare Advantage en raison de problèmes de paiement et de refus déraisonnables de réclamations. Ces préoccupations ont conduit les Centers for Medicare & Medicaid Services à proposer de nouvelles règles pour assurer la conformité et protéger les droits des bénéficiaires.

Coût pour les contribuables et nécessité d’une surveillance

Malgré les avantages supplémentaires et la popularité des régimes Medicare Advantage parmi les bénéficiaires, des études ont indiqué qu’ils coûtent plus cher aux contribuables par bénéficiaire que l’assurance-maladie traditionnelle. Leur popularité parmi les législateurs, en particulier les Républicains, leur a assuré un soutien continu. L’administration Biden a publié une règle pour s’assurer que les plans Medicare Advantage fournissent les mêmes soins médicalement nécessaires que le Medicare traditionnel. Cependant, les prestataires exigent des directives plus détaillées et une surveillance rigoureuse pour assurer la conformité.

Implications futures

La tension croissante entre les régimes Medicare Advantage et les prestataires de soins de santé est une préoccupation grandissante avec l’augmentation de l’inscription à ces régimes. Les prestataires sont frustrés par les taux de paiement et les exigences lourdes, tandis que les assureurs affirment qu’ils contrôlent les coûts et assurent des soins appropriés. Les patients se retrouvent pris entre deux feux, devant souvent changer de régime ou retourner à l’assurance-maladie traditionnelle si leurs prestataires préférés refusent leur couverture. Les conflits ont suscité des appels en faveur d’une orientation plus détaillée et d’une surveillance stricte afin de protéger les droits des bénéficiaires et d’assurer le respect des nouvelles règles. À mesure que le marché de l’assurance-maladie se concentre entre les mains de quelques assureurs, cette tendance pourrait continuer à s’intensifier, ce qui aura un impact sur l’accès aux soins pour les bénéficiaires de l’assurance-maladie.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.