La récolte de blé en Oklahoma surprend par des rendements élevés

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
12 juin 2024 Temp de lecture : 2 min

La récolte de blé en Oklahoma a dépassé les attentes, en produisant des résultats impressionnants. Bien que la teneur en protéines n’ait pas atteint le niveau souhaité, la récolte globale a surpris le marché. L’élan devrait s’accélérer dans le sud du Kansas, entraînant une expansion rapide dans l’État du blé et favorisant les ventes au comptant sur le marché.

La tendance à la baisse des prix du blé

Malgré les bonnes nouvelles concernant la récolte, les prix du blé ont continué de baisser. La récolte dans les plaines du sud s’accélère, mais plusieurs facteurs contribuent à la baisse des prix. Un léger changement dans les prévisions météorologiques a permis aux pluies d’apporter un soulagement aux régions sèches du sud de la Russie et de l’est de l’Ukraine, bénéficiant ainsi aux cultures de maïs et de blé. Un autre facteur significatif est la décision de la Turquie de suspendre les importations de blé du 21 juin jusqu’au 15 octobre, au moins, provoquant une réaction en chaîne sur le marché. La Turquie prévoyait d’importer 8,5 millions de tonnes métriques de blé cette année, dont une grande partie devait provenir de Russie et d’Ukraine.

Évolutions mondiales impactant le marché du blé

Les autorités russes ont annoncé que toute superficie perdue en raison des intempéries avait été ressemée, n’ayant ainsi aucun impact sur leurs capacités d’exportation malgré les pertes de production. Cette nouvelle, associée à la pression exercée par la récolte américaine et au ralentissement de la demande en raison de l’écart entre le maïs et le blé, a entraîné des pertes considérables dans le secteur du blé.

Conditions des cultures aux États-Unis

En ce qui concerne d’autres cultures aux États-Unis, le maïs est estimé être de bonne à excellente qualité à environ 75%, tandis que le soja devrait être évalué de bon à excellent entre 70% et 83%. La première vague de températures chaudes et sèches est considérée comme bénéfique, à condition qu’elle ne se prolonge pas trop.

En conclusion, la récolte de blé en Oklahoma a apporté des nouvelles positives, mais les conditions du marché ont freiné les prix du blé. Il sera crucial de surveiller l’évolution de la production et du commerce mondial du blé, car ils continueront à influencer la dynamique du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.