L'AUD fait face à une baisse après l'annonce de la Fed

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

L’AUD fait face à une baisse après l’annonce de la Fed

Le dollar australien (AUD) a subi un repli suite à l’annonce récente de la Réserve fédérale américaine (Fed) et aux données de l’indice des prêts Westpac. Malgré le maintien des taux d’intérêt par la Fed, celle-ci a délivré un message belliciste, signalant des taux élevés maintenus sur une période plus longue et moins de réductions en 2024. Ce changement de position a été répercuté sur le marché, entraînant une dépréciation de l’AUD face au dollar américain (USD).

Le bulletin de la RBA met en lumière l’évolution des salaires

Le bulletin de la Banque de réserve d’Australie (RBA) a également souligné une étude approfondie de l’évolution des salaires en raison de son impact sur l’inflation. La paire AUD/USD est susceptible d’être influencée par des facteurs américains, tels que les données initiales sur les demandes de chômage, qui devraient afficher peu de changements dans le marché du travail robuste des États-Unis. Un bon chiffre des demandes de chômage pourrait renforcer l’USD et affaiblir l’AUD.

Une perspective d’analyse technique

D’un point de vue technique, le graphique journalier AUD/USD montre que la paire a franchi le niveau psychologique mais a rencontré une résistance à la ligne de tendance à moyen terme. La bougie s’est clôturée avec une longue mèche supérieure, suggérant une possible baisse à court terme. Si les marchés adhèrent à la position « plus élevé pour plus longtemps » de la Fed, les zones de soutien pourraient être menacées.

Sentiment des traders particuliers

Actuellement, la majorité des traders particuliers sont en position longue sur l’AUD/USD, selon les données du sentiment client IG. Cela suggère un sentiment baissier envers la paire AUD/USD.

Renforcement du dollar américain

Le dollar américain a été stimulé par le fait que la Fed a signalé une augmentation de taux plus tôt que prévu et moins de baisses de taux que prévu. Les projections économiques de la Fed indiquent moins de baisses de taux en 2024, ce qui traduit des perspectives plus positives pour l’économie américaine. La force du dollar américain est soutenue par sa surperformance par rapport aux autres devises.

Analyse d’autres paires de devises

En ce qui concerne les paires de devises spécifiques, l’EUR/USD teste un support solide au plus bas de mai à 1,0630. Si elle ne parvient pas à récupérer le terrain perdu et à dépasser le sommet de début août à 1,1065, le biais plus large reste latéral à la baisse. Le GBP/USD a un biais baissier en raison d’une série de hauts et de bas plus bas depuis juillet. Il est passé en dessous du support du nuage Ichimoku sur les graphiques quotidiens, indiquant un changement de tendance haussière. L’AUD/USD a reculé de sa forte résistance au plus haut d’août à 0,6525 et teste maintenant le support au plus bas de lundi à 0,6415. L’accent est mis sur la capacité de la paire à se maintenir au-dessus de ce niveau de soutien pour poursuivre la reprise depuis le début du mois.

Perspectives pour l’AUD et d’autres paires de devises

La paire AUD/USD est sous pression à la baisse en raison de la position agressive de la Fed et de la force globale du dollar américain. L’analyse technique suggère un potentiel de baisse pour la paire, avec des niveaux de soutien en danger si le marché adhère aux perspectives de la Fed. D’autres paires de devises, telles que l’EUR/USD et la GBP/USD, font également face à des défis et sont influencées par leurs propres facteurs techniques. Les traders doivent surveiller de près les données économiques et les niveaux de support clés pour déterminer la direction de ces paires de devises.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.