L’AUD grimpe dans un contexte de faiblesse de l’USD et de position ferme de la RBA

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
19 juin 2024 Temp de lecture : 4 min

Le dollar australien (AUD) a connu une journée robuste mercredi, soutenu par un dollar américain affaibli et une position ferme de la Reserve Bank of Australia (RBA). Cette tendance coïncide avec le report par les marchés des prévisions de baisse des taux, prévoyant le début d’un cycle d’assouplissement en 2025. Par ailleurs, les données décevantes concernant les ventes au détail aux États-Unis ont alimenté des conjectures sur d’éventuelles baisses de taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) plus tard cette année, déstabilisant davantage le billet vert. Cependant, les marchés américains resteront fermés mercredi pour le Juneteenth National Independence Day, obligeant les investisseurs à se concentrer sur les rapports PMI mondiaux de S&P sur l’industrie manufacturière et les services aux États-Unis attendus à la fin de la semaine.

La paire AUD/USD établit un triangle symétrique haussier

Depuis le 8 mai, la paire AUD/USD a établi un triangle symétrique, avec des tendances haussières alors que la paire reste au-dessus de la moyenne mobile exponentielle (EMA) cruciale à 100 jours sur le graphique journalier. La dynamique haussière est soutenue par l’indice de force relative (RSI) à 14 jours, qui demeure en territoire haussier autour de 54,0. Une poussée décisive au-dessus de la limite supérieure du triangle symétrique à 0,6670 pourrait déclencher un rallye vers 0,6700, puis vers 0,6760. D’un autre côté, la paire bénéficie d’un support de la confluence de l’EMA à 100 jours et de la limite inférieure de la configuration triangulaire à 0,6590-0,6600. D’autres niveaux de support sont prévus à 0,6510 et 0,6465.

L’AUD est en tête face aux principales devises, grâce à la position ferme de la RBA et à la baisse de l’USD

Au regard de la variation en pourcentage du dollar australien (AUD) par rapport aux autres grandes devises cette semaine, l’AUD est apparu comme le plus fort face au yen japonais. Cela peut être attribué à la position ferme de la RBA et à la baisse du dollar américain. La RBA, chargée de fixer les taux d’intérêt et de gérer la politique monétaire australienne, exerce une influence considérable. Ses décisions sont prises lors de 11 réunions annuelles par un conseil de gouverneurs, visant à maintenir la stabilité des prix, la stabilité monétaire, le plein emploi et la prospérité économique et le bien-être des Australiens. Les taux d’intérêt sont le principal outil de la RBA pour atteindre ces objectifs.

Données macroéconomiques et valeur de l’AUD

Les données macroéconomiques influencent également fortement la valeur du dollar australien. Les investisseurs sont attirés par les économies sûres et en plein essor, ce qui augmente la demande de monnaie locale. Les indicateurs traditionnels tels que le PIB, les PMI manufacturiers et de services, l’emploi et les enquêtes sur le sentiment des consommateurs peuvent tous influer sur l’AUD. Une économie en plein essor pourrait inciter la RBA à augmenter les taux d’intérêt, ce qui renforcerait davantage le dollar australien.

Mesures exceptionnelles de la RBA : QE et QT

L’assouplissement quantitatif (QE) et le resserrement quantitatif (QT) sont des stratégies que la RBA utilise dans des circonstances exceptionnelles. Le QE consiste à créer des dollars australiens pour acheter des actifs, fournissant ainsi des liquidités aux institutions financières. Cela se traduit généralement par un AUD plus faible. En revanche, le QT est mis en œuvre lorsqu’une reprise économique est en cours et que l’inflation commence à augmenter. La RBA cesse d’acheter des actifs et de réinvestir dans des obligations arrivant à échéance, ce qui peut avoir un impact positif sur le dollar australien.

La force de l’AUD se maintient malgré des facteurs favorables

Le dollar australien (AUD) se négocie fermement contre le dollar américain, soutenu par la position ferme de la RBA et les données décevantes des ventes au détail américaines. La paire AUD/USD a formé un triangle symétrique, avec une tendance haussière car elle reste au-dessus de l’EMA clé à 100 jours. Les décisions et les données macroéconomiques de la RBA jouent un rôle central dans la détermination de la valeur du dollar australien. Le QE et le QT sont des stratégies employées par la RBA dans des scénarios exceptionnels, qui pourraient influencer l’AUD. Les investisseurs suivront de près les rapports PMI mondiaux du S&P sur le secteur manufacturier et des services aux États-Unis pour connaître la direction du marché.

En résumé, l’AUD devrait maintenir son élan, mais les investisseurs doivent effectuer des recherches approfondies et prendre en compte les risques associés avant de prendre toute décision d’investissement.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.