L'augmentation des coûts du chocolat : la faute au cacao

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
4 avril 2024

L’augmentation des coûts du chocolat : la faute au cacao

Le prix du chocolat grimpe en flèche, et ce n’est pas uniquement dû à l’inflation. Le facteur principal à l’origine de cette hausse des coûts est l’envolée des prix du cacao, l’ingrédient principal du chocolat. Une combinaison de contraintes d’approvisionnement, de changement climatique et de la complexité du marché à terme a fait monter les prix du cacao à des niveaux records.

Les géants du chocolat en subissent les conséquences

Les grands fabricants de chocolat tels que Hershey et Mondelez International ressentent la pression financière. Hershey prévoit que les prix records du cacao et l’augmentation des coûts du sucre auront un impact sur la croissance de ses bénéfices. Pour contrebalancer cela, l’entreprise a dû augmenter les prix de ses produits. De même, Mondelez International, propriétaire de marques populaires comme Cadbury et Chips Ahoy!, envisage une augmentation des prix pour compenser l’escalade des coûts du cacao.

Les transformateurs de cacao en crise

Les problèmes du marché du cacao ne se limitent pas aux fabricants de chocolat. Les transformateurs de cacao, tels que Barry Callebaut et Blommer Chocolate Company, ferment des usines de fabrication et mettent en place des suppressions d’emplois. Barry Callebaut, l’un des plus grands transformateurs de cacao au monde, prévoit de réduire d’environ 19 % ses effectifs pour contrer les prix élevés du cacao.

Problèmes météorologiques en Afrique de l’Ouest

L’envolée des prix du cacao trouve son origine dans les conditions météorologiques extrêmes qui sévissent dans les pays d’Afrique de l’Ouest, grands producteurs de cacao. Les pluies torrentielles et les vents violents ont entraîné un déficit de production au cours des trois dernières années. Le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Cameroun, qui représentent environ les trois quarts de la production mondiale de cacao, ont été durement touchés par ces défis météorologiques.

Les consommateurs ressentent les effets

L’impact des prix record du cacao ne s’est pas encore pleinement répercuté sur les consommateurs, car les entreprises fixent les prix et signent des contrats d’approvisionnement jusqu’à un an à l’avance. Cependant, il y a des signes que les consommateurs commencent à ressentir les effets. Selon la National Confectioners Association, les Américains ont dépensé 5,4 % de moins en chocolat en 2023 par rapport à l’année précédente, malgré une augmentation de 5,8 % des dépenses. Les consommateurs réduisent leurs achats et attendent des offres, car ils perçoivent le chocolat comme moins abordable.

Défis pour les chocolatiers

Les chocolatiers, comme Jacques Torres, fondateur et PDG de Jacques Torres Chocolate, trouvent que la hausse des prix du cacao est une énigme. M. Torres est conscient des défis, mais il s’inquiète également de l’impact sur les producteurs de cacao. Il estime que les prix actuels sont encore insuffisants pour assurer des moyens de subsistance durables à ces agriculteurs. Pour faire face aux coûts élevés, les chocolatiers peuvent envisager d’ajouter plus d’ingrédients comme des noix pour compenser l’utilisation de moins de chocolat, tout en maintenant le même poids de produit en ajustant la composition pour gérer les coûts.

L’avenir incertain des prix du chocolat

Les chocolatiers haut de gamme sont peut-être moins affectés par les fluctuations de prix en raison de leurs stratégies d’approvisionnement, mais toute augmentation substantielle des prix du cacao finira par toucher l’ensemble de l’industrie. La nature volatile des prix du cacao, associée à la période de récolte limitée des cacaoyers, rend difficile la prédiction de l’avenir des prix du chocolat.

L’augmentation des prix du cacao exerce une pression sur les fabricants de chocolat et les chocolatiers. Pour faire face à l’augmentation des coûts, les entreprises ont recours à des hausses de prix et ajustent la composition de leurs produits. Les défis du marché du cacao sont motivés par les contraintes d’approvisionnement et les problèmes climatiques, qui affectent les principaux transformateurs et producteurs de cacao. Alors que l’industrie fait face à ces défis, il sera crucial d’assurer la durabilité de la culture du cacao et d’équilibrer l’abordabilité pour les consommateurs. L’avenir des prix du chocolat est peut-être incertain, mais une chose est claire : notre friandise préférée pourrait bientôt devenir un luxe dont le prix est plus élevé.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.