Le combat juridique du géant de la cryptomonnaie, Coinbase, contre la SEC

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
18 avril 2024

Le combat juridique du géant de la cryptomonnaie, Coinbase, contre la SEC

Coinbase, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies aux États-Unis, a récemment déposé sa défense devant un tribunal de New York contre une plainte de la Securities and Exchange Commission (SEC). Le procès, lancé en juin 2023, accuse Coinbase de mener des activités illégales en proposant des services de trading et de staking de cryptomonnaies sans enregistrement auprès de la SEC. Le verdict de cette affaire pourrait avoir des conséquences significatives pour l’ensemble du secteur des cryptomonnaies aux États-Unis.

Le point de discorde central

Le cœur du procès se base sur la question de savoir si les crypto-actifs doivent être considérés comme des valeurs mobilières et donc soumis à la surveillance réglementaire de la SEC. La SEC soutient que le test de Howey, un principe établi par la Cour suprême en 1946, s’applique à la plupart des crypto-actifs, les qualifiant de valeurs mobilières. En revanche, Coinbase et d’autres défenseurs des cryptomonnaies affirment que la structure unique des actifs cryptographiques rend le test de Howey non pertinent et que la SEC dépasse son mandat.

L’industrie de la cryptomonnaie à un tournant en matière de réglementation

Cette affaire surgit à un moment crucial pour l’industrie de la cryptomonnaie, qui cherche à obtenir une réglementation claire au milieu d’une vague de poursuites par la SEC. Le verdict du combat juridique de Coinbase pourrait définir les opérations futures des entreprises d’actifs numériques aux États-Unis. Une défaite de Coinbase pourrait sérieusement limiter la capacité de l’industrie à fonctionner dans le pays.

Un examen de plus en plus minutieux des cryptomonnaies par la SEC

Bien que les cryptomonnaies existent depuis plus d’une décennie, la SEC a tardé à clarifier sa position réglementaire sur les principaux actifs cryptographiques tels que l’Ether et le Solana. Cependant, récemment, la SEC a intensifié ses efforts en poursuivant les émetteurs de jetons et les intermédiaires. L’agence soutient que ces cryptomonnaies remplissent les critères d’un contrat d’investissement selon le test de Howey, ce qui signifie que les plateformes qui les vendent violent les lois sur les valeurs mobilières.

Débat sur les services de staking

Au cours de l’audience, la question de savoir si le staking, un service offert par Coinbase, constitue un contrat d’investissement a également été débattue. La SEC affirme que le service de staking de Coinbase constitue un contrat d’investissement, tandis que Coinbase soutient que les utilisateurs engagent simplement la plateforme pour staker leurs jetons pour eux.

La doctrine des questions majeures

Un autre point de désaccord concerne la doctrine des questions majeures, un précédent de la Cour suprême stipulant que le Congrès ne devrait pas déléguer de questions d’importance politique ou économique significative à des agences comme la SEC. L’équipe juridique de Coinbase soutient que la SEC ne devrait pas formuler sa propre législation sans directives claires du Congrès. Le juge s’est montré réticent à invoquer la doctrine des questions majeures, mais a reconnu la nécessité d’une clarification réglementaire de la part du Congrès.

Le juge s’est abstenu de rendre un verdict et a demandé plus de temps pour étudier les arguments. Sa décision, attendue dans les semaines à venir, aura des conséquences majeures pour l’industrie de la cryptomonnaie et pourrait établir un précédent pour des affaires similaires contre d’autres plateformes d’échange comme Binance et Kraken.

Le bras de fer juridique de Coinbase contre la SEC représente un moment décisif pour l’industrie américaine de la cryptomonnaie. Le résultat déterminera le cadre réglementaire pour les entreprises d’actifs numériques et pourrait façonner l’avenir de l’industrie. Alors que le juge délibère, l’industrie attend avec impatience une décision qui pourrait avoir des répercussions majeures sur le marché des cryptomonnaies.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.