Le début mouvementé d’Apple en 2024 : une analyse approfondie

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
13 mars 2024

Le début mouvementé d’Apple en 2024 : une analyse approfondie

Apple Inc. a connu un début d’année 2024 difficile, marqué par une chute des cours boursiers, des commentaires prudents des analystes, des obstacles réglementaires et des ventes d’iPhone en berne en Chine. Cependant, Jim Cramer, l’animateur de l’émission « Mad Money » sur CNBC, encourage les investisseurs à rester patients et à conserver leurs actions Apple. Il souligne qu’Apple est l’un des plus performants et suggère que même si le cours de l’action continue de baisser, la vente n’est pas nécessaire. Cramer est convaincu que la technologie d’intelligence artificielle intégrée dans les iPhones de la société et la résolution des problèmes liés à la Chine pourraient entraîner des gains à long terme. Bank of America et Evercore ISI encouragent également la conservation des actions Apple, citant l’intégration de l’intelligence artificielle, l’allocation de capital et l’activité de services sous-estimée comme moteurs potentiels de la croissance future de l’action.

Scepticisme des investisseurs et turbulences sur les marchés

Certains investisseurs expriment toutefois des réserves sur les perspectives à court terme d’Apple en raison des fluctuations récentes du marché chinois. Selon Savita Subramanian, stratège chez Bank of America, le marché boursier est à l’aube d’un « cycle d’investissement vertueux » qui pourrait propulser les bénéfices des entreprises à des niveaux sans précédent. Cette hausse des dépenses devrait améliorer le bénéfice par action de l’indice S&P 500. Wamsi Mohan, analyste chez B of A Securities, affirme que la stratégie de tarification d’Apple au cours des 17 dernières années a joué un rôle crucial dans l’augmentation de ses ventes unitaires et de sa part de revenus sur le marché concurrentiel des smartphones. Gene Munster, associé directeur chez Deepwater Asset Management, estime que la stratégie d’Apple en matière d’intelligence artificielle pourrait augmenter les profits de l’entreprise de pourcentages à deux chiffres.

La stratégie de redressement potentielle d’Apple

Pour redresser la situation, Apple doit tirer parti de ses forces, notamment sa base installée de deux milliards d’appareils et sa démographie d’utilisateurs aisés. L’analyste Laura Martin recommande à Apple d’introduire de la publicité pour stimuler la croissance de ses revenus et profiter de ses marges bénéficiaires de 80 %. De plus, Apple devrait explorer les moyens d’ajouter davantage de services et de logiciels pour générer plus de revenus d’abonnement, ce qui représente une marge de 60%. Il est également crucial pour Apple de dévoiler sa stratégie en matière d’intelligence artificielle afin de maintenir son avantage concurrentiel. Le PDG d’Apple, Tim Cook, s’est engagé à révéler certaines innovations en matière d’intelligence artificielle lors de la Worldwide Developers Conference de la société en juin. L’intégration de l’inférence sur l’appareil pour les grands modèles de langage pourrait considérablement améliorer l’expérience utilisateur et stimuler un cycle de renouvellement du matériel.

Être compétitif dans le paysage de l’intelligence artificielle

Bien qu’Apple puisse rester en retrait des entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle générative, elle devrait surperformer le S&P 500. Toutefois, elle est confinée à son écosystème de smartphones et doit se concentrer sur le progrès au sein de son secteur. La plus grande opportunité réside dans le tourbillon des entreprises d’intelligence artificielle générative telles que Google, Amazon OpenAI et Nvidia, qui redéfinissent la concurrence aux États-Unis.

Le positif : les perspectives à long terme d’Apple

Malgré les défis auxquels Apple a été confrontée en 2024, il y a des raisons d’être optimiste quant aux perspectives à long terme de l’entreprise. La patience, combinée à l’accent mis sur l’intégration de l’intelligence artificielle, l’allocation du capital et l’activité de services sous-estimée, pourrait ouvrir la voie à une croissance future de l’action. Les atouts d’Apple, y compris sa base installée de deux milliards d’appareils, constituent une base solide pour un succès continu. En capitalisant sur les revenus publicitaires et les abonnements, Apple peut stimuler la croissance de ses revenus et améliorer ses performances financières. La divulgation de sa stratégie en matière d’intelligence artificielle ainsi que le potentiel d’un cycle de renouvellement du matériel présentent également des opportunités de croissance. Bien qu’Apple puisse faire face à une concurrence féroce de la part des entreprises d’intelligence artificielle générative, elle devrait surperformer le marché dans son ensemble. Alors que les investisseurs naviguent dans le paysage en constante évolution de l’industrie technologique, Apple reste l’une des entreprises les plus performantes à surveiller.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.