Le dollar américain atteint de nouveaux sommets

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
24 mars 2024

Le dollar américain atteint de nouveaux sommets

Le dollar américain a clôturé la semaine dernière à son plus haut niveau depuis la mi-février, et ce, malgré des pertes initiales suite au rejet par la Réserve fédérale de nouveaux risques d’inflation. La Réserve fédérale a indiqué qu’elle était toujours sur la bonne voie pour assouplir de 75 points de base cette année. Cependant, le dollar a connu une hausse au cours des deux jours suivants en raison d’un changement mondial dans les attentes en matière de taux d’intérêt.

Une baisse de taux inattendue alimente la vigueur du dollar

L’un des catalyseurs de la vigueur du dollar a été la baisse inattendue des taux par la Banque nationale suisse. Cette décision a suscité des spéculations selon lesquelles d’autres grandes banques centrales pourraient assouplir leur politique plus tôt que le Federal Open Market Committee (FOMC). C’est notamment le cas de la Banque d’Angleterre, qui a adopté une position accommodante lors de sa réunion de mars. La Banque centrale européenne pourrait également faire partie des banques centrales qui assoupliront leur politique plus tôt.

Surveillance du déflateur du PCE de base

La publication du déflateur PCE de base, l’indicateur d’inflation préféré de la Fed, est un moment fort à venir dans le calendrier économique américain. L’indice des prix de base devrait avoir augmenté de 0,3 % en glissement mensuel en février, laissant le chiffre sur 12 mois inchangé à 2,8 %. Tout résultat supérieur à cette estimation pourrait être haussier pour le dollar.

Analyse technique des paires de devises clés

En termes d’analyse technique, la paire EUR/USD a fortement chuté ces derniers jours, franchissant le support de la ligne de tendance et la moyenne mobile simple à 200 jours. Si les pertes s’accélèrent, un plancher technique clé à surveiller se situe à 1.0800, suivi de 1.0725. À l’inverse, un rebond pourrait déclencher une résistance à 1.0835-1.0850, avec une résistance supplémentaire à la moyenne mobile simple à 100 jours, soit 1.0890 et 1.0925.

La paire USD/JPY s’est envolée la semaine dernière, testant presque à nouveau son pic de 2023 près de 152,00. Une rupture de cette résistance pourrait inciter les autorités japonaises à intervenir pour soutenir le yen, de sorte que les gains pourraient ne pas être durables. En l’absence d’intervention, une cassure pourrait conduire à un mouvement vers 154.40. À la baisse, le support technique se situe à 150.90 et 149.75, avec une possible baisse vers la moyenne mobile simple à 50 jours à 148.90.

La paire GBP/USD a plongé la semaine dernière, franchissant des niveaux majeurs, notamment 1.2700, la moyenne mobile simple à 50 jours et une ligne de tendance clé. Si les pertes persistent, l’attention devrait être portée sur la moyenne mobile à 200 jours à 1.2600, avec une baisse potentielle vers 1.2520. Dans un scénario où le sentiment du marché s’éclaircit et où un retournement se produit, les seuils de résistance peuvent être localisés à 1.2675 et 1.2700, avec peu d’obstacles à la reconquête de la barre des 1.2800 s’ils sont invalidés.

Où va le dollar ?

Le dollar américain s’est raffermi la semaine dernière en raison d’un changement mondial dans les attentes en matière de taux d’intérêt. La publication prochaine du déflateur PCE de base fournira des informations supplémentaires sur l’inflation et pourrait avoir un impact sur la trajectoire future du dollar. L’analyse technique suggère des niveaux potentiels de support et de résistance pour les paires EUR/USD, USD/JPY et GBP/USD. Les marchés des changes feront l’objet d’une surveillance minutieuse alors que les traders et les investisseurs suivront l’évolution de ces développements.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.