Le dollar américain en chute libre à l'approche du rapport décisif sur l'inflation

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
15 mai 2024

Le dollar américain en chute libre à l’approche du rapport décisif sur l’inflation

Le dollar américain a enregistré un recul mercredi, atteignant son niveau le plus bas depuis un mois face à l’euro et déclinant face au yen. Les acteurs du marché redoutent des conséquences négatives potentielles sur la devise américaine à la veille d’un rapport crucial sur l’inflation, qui pourrait influer sur la politique de la Réserve fédérale. Le dollar avait déjà subi un coup mardi après la révélation d’une hausse inattendue des prix à la production aux États-Unis en avril. Les analystes de marché accordent une attention particulière à la composante des prix à la consommation des services de base du rapport imminent, car elle devrait être déterminante.

Le yen et l’euro en hausse

À l’inverse, le yen a progressé face au dollar mais est resté proche de ses plus bas niveaux en plus de trois décennies. L’écart de rendement entre les obligations d’État japonaises et leurs homologues américains continue d’encourager la vente de la monnaie japonaise. L’euro a également enregistré une légère hausse, augmentant de 0,1 % à 1,0828 $, atteignant son niveau le plus élevé depuis le 10 avril. L’indice du dollar américain, qui compare la devise à six principaux concurrents, a chuté de 0,20% à 104,80, son niveau le plus bas en une semaine et demie.

Le rapport sur l’inflation à venir : un tournant ?

Le rapport sur les prix à la consommation de base, dont la publication est prévue mercredi, devrait faire état d’une hausse de 0,3 % en glissement mensuel en avril, soit un recul par rapport à l’expansion de 0,4 % en mars. Le stratège de marché Julien Lafargue estime que même si les données sont encore trop élevées pour que la Réserve fédérale envisage des baisses de taux d’intérêt, cela constituerait une avancée dans la bonne direction. Les prix à la consommation américains, plus élevés que prévu au premier trimestre de cette année, ont conduit à une réévaluation du taux de réduction des taux de la Fed, les estimations actuelles suggérant des réductions d’environ 44 points de base cette année.

Baisse des taux de la Fed : plus prononcée que prévu ?

Roberto Mialich, stratège en chef du Forex chez UniCredit, avance que le contexte économique américain poussera la Fed à réduire les taux davantage que ce que les marchés anticipent actuellement. Il envisage trois baisses de taux en 2024 et prédit que le taux de change euro/dollar atteindra 1,10. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a récemment formulé une évaluation optimiste de l’économie américaine, exprimant sa confiance dans la baisse de l’inflation malgré des données récentes qui ont légèrement ébranlé cette confiance.

Intervention présumée dans l’échange dollar-yen

La baisse du dollar par rapport au yen a déclenché des spéculations d’intervention de la Banque du Japon (BOJ) et du ministère japonais des Finances (MoF). Le ministère des Finances est soupçonné d’être intervenu lorsque le dollar a atteint un sommet de 34 ans à 160,245 yens le 29 avril. Shusuke Yamada, stratège en matière de taux et de change chez BofA Japon, conjecture que si la Fed commence à réduire les taux en décembre, le ministère des Finances devra intervenir pour maintenir le dollar sous le seuil de 160. Il est prévu que le ministère des Finances pourrait dépenser jusqu’à 300 milliards de dollars en interventions sur le marché des changes.

Fluctuations des autres devises

Outre le yen, le dollar a également chuté face à la couronne norvégienne. Les analystes suggèrent que l’écart entre les taux américains et norvégiens pourrait avoir atteint son apogée. L’inflation sous-jacente de la Norvège a baissé moins que prévu en avril, ce qui a conduit la gouverneure Ida Wolden Bache à annoncer que la banque centrale prévoyait de maintenir les taux pendant un certain temps.

Malgré les inquiétudes suscitées par les conflits commerciaux entre les États-Unis et la Chine, le yuan a rebondi après avoir atteint son niveau le plus bas en deux semaines face au dollar. Cette remontée est attribuée à un rapport sur une stratégie potentielle visant à atténuer l’excédent immobilier de la Chine, ce qui a renforcé le sentiment sur le marché des devises.

Le sentiment du marché évolue avec la baisse du dollar américain

Le dollar américain a baissé par rapport aux principales devises mercredi, les traders attendant avec impatience la publication d’un rapport crucial sur l’inflation. Les inquiétudes concernant les impacts négatifs potentiels sur la devise américaine et les prévisions de nouvelles baisses de taux par la Réserve fédérale ont entraîné un changement de sentiment sur le marché. Les résultats du rapport influenceront grandement les prévisions de marché à court terme et la trajectoire future du dollar américain.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.