Le dollar américain s'affaiblit tandis que le marché boursier rebondit

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
5 mai 2024

Le dollar américain s’affaiblit tandis que le marché boursier rebondit

Le dollar américain a atteint de nouveaux creux hebdomadaires, tandis que le marché boursier affiche une augmentation significative. Dans un contexte de reprise généralisée des actifs à risque, le S&P 500 a grimpé de 1,1 % et le Russell 2000 de 2,8 %. Ceci fait suite à un rapport sur l’emploi qui a dépeint une situation économique stable. En conséquence, le marché anticipe environ 98 points de base de baisses de taux aux États-Unis pour l’année prochaine, soit une augmentation d’un quart de point par rapport au début de la semaine. Cette perspective a catalysé une baisse de 1,0 % de l’indice du dollar américain, marquant sa pire journée depuis juillet.

Comparaison avec les autres devises

L’affaiblissement du dollar américain est notable alors qu’il franchit des niveaux de support. D’autres devises, comme la livre sterling et l’euro, ont également connu des ruptures par rapport à lui. De plus, le dollar australien se rapproche de ses sommets de septembre. Ces événements indiquent une baisse de la confiance dans le dollar américain et un basculement vers d’autres devises.

Impact de la faiblesse de l’emploi

Le rapport décevant sur l’emploi américain a provoqué une réaction vive du marché, entraînant une baisse considérable du dollar américain. L’économie américaine a créé moins d’emplois que prévu en octobre, avec un total de 150 000 emplois contre 180 000 attendus. De plus, le taux de chômage a grimpé de manière inattendue, passant de 3,8 % à 3,9 %. Ces statistiques ont entraîné une chute des rendements américains, le rendement à 2 ans passant de près de 5 % à 4,85 % et le rendement à 10 ans passant de 4,64 % à 4,55 %.

Suite au rapport sur l’emploi, les contrats à terme de Wall Street ont bondi et les prix des matières premières ont augmenté. Cependant, ces gains ont par la suite été atténués. L’US Dollar Index (DXY) a également reculé de 105,90 à 105,25, atteignant son plus bas niveau depuis le 20 septembre. Il demeure sous pression avec le prochain niveau de support attendu à 105.10, suivi de 104.65. Sur une base hebdomadaire, le DXY enregistre sa plus forte baisse depuis juillet, sortant d’une configuration de négociation de quatre semaines et corrigeant davantage par rapport au sommet de 107,34 atteint en début d’année.

Répercussions économiques mondiales

L’affaiblissement du dollar américain a des conséquences majeures pour l’économie mondiale. Un dollar plus faible peut aider d’autres pays en rendant leurs exportations plus compétitives. Cela a également un impact sur les matières premières, car un dollar plus faible entraîne habituellement une hausse des prix des matières premières. De plus, un dollar plus faible peut attirer les investisseurs étrangers, favorisant ainsi l’investissement direct étranger et stimulant la croissance économique.

Risques associés à un dollar faible

Cependant, un dollar américain faible comporte des risques potentiels. Il peut déclencher une hausse de l’inflation à mesure que les importations deviennent plus chères. Il peut également augmenter le coût du service de la dette libellée en dollars américains pour les pays ayant une dette extérieure importante. De plus, un dollar américain faible peut déstabiliser les marchés financiers en provoquant des sorties de capitaux des économies émergentes et en augmentant la volatilité des devises.

Alors que le dollar américain continue de faire face à des pressions en raison de la forte reprise des marchés boursiers et d’un rapport d’emploi décevant, son affaiblissement a des implications économiques mondiales importantes. Bien qu’il puisse profiter à d’autres pays et stimuler la croissance économique, il présente également des risques tels que l’inflation accrue et l’instabilité des marchés financiers. Au fur et à mesure que ces dynamiques se déploieront dans les mois à venir, il est crucial pour les investisseurs et les décideurs politiques de suivre de près ces évolutions et d’adapter leurs stratégies en conséquence.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.