Le dollar américain se renforce après la publication des données de l'IPC

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
12 mars 2024

Le dollar américain se renforce après la publication des données de l’IPC

Le dollar américain a connu une hausse suite à la publication des données de l’indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois de février aux États-Unis. Le rapport sur l’IPC a révélé des pressions inflationnistes plus élevées que prévu, ce qui pourrait retarder les plans de réduction des taux d’intérêt de la Réserve fédérale. Cette information a suscité un rebond du dollar, inversant ainsi sa précédente tendance baissière.

Impact des données de l’IPC de février

Les données de l’IPC ont montré que l’IPC global de février est resté stable à 3,1 % en glissement annuel, tandis que l’indice de base, excluant l’énergie et l’alimentation, a légèrement ralenti pour atteindre 3,7 % contre 3,9 %. Ces chiffres de l’inflation, plus élevés que prévu, ont perturbé le discours d’assouplissement, poussant les acteurs du marché à réévaluer le calendrier des baisses de taux par le Federal Open Market Committee (FOMC). Ce changement d’anticipation a influencé positivement le dollar américain.

Réaction des taux de change euro-dollar et dollar-yen

Le taux de change euro-dollar (EUR/USD) a légèrement diminué en réponse aux données de l’IPC, revenant vers le niveau des 1,0900. Si la tendance baissière persiste, les niveaux de support importants à surveiller sont à 1.0890 et 1.0850, où plusieurs moyennes mobiles croisent une ligne de tendance haussière significative. À l’inverse, si les acheteurs reprennent le contrôle, les prix pourraient remonter vers 1.0980, avec des cassures haussières potentielles conduisant à un rallye vers 1.1020 et 1.1075.

Parallèlement, le taux de change dollar-yen japonais (USD/JPY) a continué sa chute, tombant vers les niveaux de support de confluence entre 146,50 et 146,00. Cette fourchette indique la convergence d’une ligne de tendance clé, la moyenne mobile simple à 200 jours et le plus bas de février pour le swing. De nouvelles pertes pourraient orienter l’attention vers le niveau de 145.00. Cependant, si les acheteurs reprennent le contrôle, une résistance est attendue autour de 147.50, avec des objectifs potentiels à 148.90, 149.70 et 150.90.

Potentiel de retournement haussier

Malgré les récentes perspectives négatives pour le dollar américain, une possibilité de retournement haussier demeure. Le prochain rapport sur l’IPC américain pourrait servir de catalyseur à un tel changement. Si les chiffres de l’inflation sont plus élevés que prévu, cela remettrait en question le scénario de baisses de taux imminentes et aurait un effet positif sur le dollar américain. À l’inverse, si les chiffres de l’IPC sont largement inférieurs aux estimations consensuelles, cela renforcerait la perception d’une baisse imminente des taux d’intérêt, ce qui entraînerait une baisse des rendements obligataires et stimulerait le dollar américain.

Réflexions finales

Le dollar américain s’est redressé suite à la publication des données de l’IPC américain, qui indiquaient des pressions inflationnistes plus fortes que prévu. Cela a entraîné un changement dans les attentes du marché concernant le calendrier des baisses de taux par la Réserve fédérale. Les taux de change euro-dollar et dollar-yen japonais ont réagi en conséquence, avec des niveaux de support et de résistance potentiels à surveiller. Le prochain rapport sur l’IPC américain jouera un rôle crucial dans la détermination de l’évolution future du dollar américain.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.