Déclaration publicitaire

Le dollar se renforce face aux spéculations d'une baisse des taux

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 janvier 2024

Le dollar se renforce face aux spéculations d’une baisse des taux

Le dollar américain (USD) pourrait bénéficier d’un soutien temporaire dans les prochains jours, selon les avertissements de membres éminents de la Fed. Ils mettent en garde contre le fait que les anticipations de baisses de taux sont excessivement optimistes. La Fed n’a pas l’intention de réduire les taux aussi rapidement que les marchés le prédisent, et les données récentes corroborent l’affirmation de la Fed selon laquelle l’économie est robuste. Des indicateurs tels que l’IPC solide de décembre et les données PMI flash positives de janvier indiquent que les pressions sur les prix et la croissance économique persistent. De plus, les marchés boursiers se portent bien et le taux de chômage reste faible. Bien que la Fed se montre prudente quant aux risques potentiels d’inflation des services, elle devrait adopter un ton plus neutre lors de sa prochaine réunion.

La vulnérabilité de l’euro face à une stagnation économique

L’euro (EUR) semble affaibli pour la semaine à venir en raison de données économiques peu encourageantes et d’une détérioration des indicateurs de confiance. Les données PMI continuent de se contracter, tandis que des progrès positifs sont observés aux États-Unis. Les données sur le PIB de l’UE et de l’Allemagne pourraient confirmer une récession technique, mais une stagnation est considérée comme plus probable. Le graphique de l’EUR/USD est en bonne voie pour une deuxième clôture hebdomadaire consécutive en baisse, prolongeant la tendance baissière depuis fin décembre. Le support immédiat se situe au niveau de la moyenne mobile simple (SMA) à 200 jours, suivi de 1.0830 et 1.0765. La résistance se situe au niveau de la moyenne mobile à 50 jours, autour de 1,0950.

Livre sterling : une question de patience

La livre sterling (GBP) s’échange dans une large fourchette depuis plusieurs semaines, sans réel élan dans un sens ou dans l’autre. La moyenne mobile à 50 jours a servi de support dynamique, tandis que le précédent sommet de swing à 1.2736 a dissuadé les haussiers. On s’attend à ce que la volatilité augmente autour des réunions de la Banque d’Angleterre et de la Fed la semaine prochaine, mais un mouvement directionnel concerté n’est pas garanti. Les réunions de janvier pourraient ne pas révéler beaucoup de nouvelles informations, laissant ainsi aux banques centrales plus de temps pour envisager des changements lors de leurs prochaines réunions.

La paire USD/JPY montre des signes de fatigue

La paire USD/JPY a montré des signes de fatigue après une forte hausse. Ce mouvement haussier a été soutenu par des perspectives plus pessimistes sur le yen, mais les récentes données sur l’inflation ont montré des signes de détente. L’IPC japonais a baissé au cours des deux derniers mois, et la Banque du Japon surveille de près l’évolution des prix et la croissance des salaires. Le graphique hebdomadaire révèle une bougie pendante, généralement considérée comme un signe de continuation baissière. Les niveaux de soutien à surveiller sont 146,56 et le niveau psychologique important de 150.

Perspectives sur les futures décisions des banques centrales

En résumé, le dollar américain pourrait bénéficier d’un soutien à court terme avant que la Fed ne justifie ses arguments pour une baisse des taux. L’euro et la livre sterling sont confrontés à des vulnérabilités, tandis que la paire USD/JPY pourrait avoir du mal à rebondir si le yen devient plus attrayant. Les prochaines réunions de la Fed et de la Banque d’Angleterre donneront plus d’informations sur les futures décisions de politique monétaire.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.