Le marché boursier a connu sa meilleure semaine de l’année suite au rapport sur l’emploi d’octobre

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
5 février 2024

Le marché boursier a connu sa meilleure semaine de l’année suite au rapport sur l’emploi d’octobre

La semaine passée a été la plus fructueuse de l’année pour les actions, suite à la publication du rapport sur l’emploi d’octobre. Le rapport a révélé une croissance de l’emploi plus lente que prévu, principalement due aux grèves dans l’industrie automobile et à une modération dans le secteur des loisirs et de l’hôtellerie. Ce ralentissement inattendu de la création d’emplois a donné à la Réserve fédérale une plus grande marge de manœuvre pour maintenir des taux d’intérêt stables dans les prochains mois. Par conséquent, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a connu sa plus forte baisse hebdomadaire depuis mars, ce qui a conduit les traders à croire que la banque centrale cessera d’augmenter les taux d’intérêt lors des prochaines réunions.

Les principaux indices affichent des gains significatifs

Le marché boursier a réagi positivement au rapport sur l’emploi, le Dow Jones Industrial Average, le S&P 500 et le Nasdaq Composite enregistrant tous des gains importants. Le S&P 500 a connu sa meilleure semaine depuis novembre 2022, augmentant de 5,7 % et entrant en territoire de correction. Le Dow Jones Industrial Average a progressé de 5 %, tandis que le Nasdaq Composite a augmenté de 6,3 %.

Une note de prudence dans un contexte d’optimisme boursier

Malgré l’embellie du marché boursier suite au rapport sur l’emploi, certains experts déconseillent un optimisme excessif. L’économiste en chef et stratège de marché chez Roth MKM, Michael Darda, avertit que la hausse du taux de chômage au cours des neuf derniers mois a historiquement signalé une récession imminente. Néanmoins, le consensus à Wall Street semble croire que cette fois-ci, la situation est différente.

Le rapport sur l’emploi influence les attentes futures en matière de taux d’intérêt

Le rapport sur l’emploi a également eu un impact sur les attentes concernant les futures évolutions des taux d’intérêt. Les traders prévoient désormais une plus grande probabilité que la Réserve fédérale réduise les taux d’intérêt lors de sa réunion de mars. La probabilité d’une baisse des taux en mars est passée de 12,9 % jeudi à 25,9 %. Les contrats à terme sur les fonds fédéraux prévoient une probabilité de 66,5 % que les taux d’intérêt restent stables jusqu’en mars.

Autres influences sur le marché

Outre le rapport sur l’emploi, d’autres éléments ont influencé le marché. Les contrats à terme sur le brut WTI ont chuté pour la deuxième semaine consécutive en raison de l’absence d’implication directe des producteurs de pétrole voisins dans le conflit en cours au Moyen-Orient. Le récent renforcement du dollar américain a également eu une incidence sur les prix du pétrole.

Les contrats à terme sur le gaz naturel ont terminé la semaine sur une tendance à la hausse, malgré les niveaux de stockage élevés aux États-Unis et des prévisions météorologiques baissières. Le marché attend avec impatience des données sur l’impact des récentes températures glaciales sur l’offre.

Une réaction positive, mais des incertitudes persistent pour l’avenir

Dans l’ensemble, la réaction du marché boursier au rapport sur l’emploi a été positive, marquant la meilleure semaine de l’année pour les principaux indices. Cependant, les experts mettent en garde et soulignent les incertitudes et les défis à venir. L’orientation future des taux d’intérêt et l’impact des événements géopolitiques sur les prix du pétrole continueront d’être des facteurs clés à surveiller. Alors que l’année s’achève, le marché examinera de près les données économiques et les bénéfices des entreprises pour évaluer la santé de l’économie américaine et prendre des décisions d’investissement éclairées.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.