Le marché boursier américain confronté à une chute en septembre malgré un jeudi positif

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
1 avril 2024

Le marché boursier américain confronté à une chute en septembre malgré un jeudi positif

Les marchés boursiers américains sont susceptibles de clôturer le mois de septembre sur une note faible, malgré une séance dynamique à Wall Street le jeudi précédent. Le contrat à terme du Dow Jones a connu une hausse de 0,5%, les contrats à terme du S & P 500 se sont améliorés de 0,5% et les contrats à terme du Nasdaq 100 ont bondi de 0,7%. Malgré une séance positive jeudi, les actions devraient terminer le mois en baisse. Le Nasdaq et le S&P 500 devraient enregistrer leurs pires mois depuis le début de l’année, tandis que le Dow Jones Industrial Average est en passe d’afficher une baisse de 3% pour le mois.

L’indice d’inflation : un point de mire pour les investisseurs

Les investisseurs surveilleront de près le dernier indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) aux États-Unis, qui est la mesure de l’inflation privilégiée par la Réserve fédérale. Les économistes prévoient que la lecture globale du PCE pour août s’accélère, ce qui suggère une pression à la hausse continue sur les prix. L’indice de base, hors alimentation et énergie, devrait rester stable d’un mois sur l’autre et ralentir sur l’année. Les responsables de la Réserve fédérale examineront attentivement cet indicateur pour décider ou non d’augmenter les coûts d’emprunt cette année.

Anticiper une éventuelle fermeture du gouvernement

Un différend budgétaire imminent à Washington pourrait potentiellement conduire à une fermeture du gouvernement ce week-end. La Chambre des représentants des États-Unis doit voter vendredi sur un projet de loi de financement à court terme. Cependant, le soutien de certains membres radicaux du parti républicain est incertain. Il est également peu probable que le projet de loi obtienne le soutien du Sénat, contrôlé par les démocrates. Si une fermeture du gouvernement se produit, elle pourrait avoir des répercussions économiques imprévues, affectant divers secteurs et suscitant des inquiétudes quant à la fiabilité des données économiques essentielles pendant la fermeture.

Impact de la grève en cours des travailleurs de l’automobile sur les marchés

Les marchés ressentent également les effets de la grève actuelle du syndicat United Auto Workers dans les usines de General Motors, Ford Motor et Stellantis. Le syndicat pourrait prolonger la grève si les négociations avec les constructeurs automobiles ne progressent pas significativement. Des grèves supplémentaires pourraient cibler les usines produisant de grands vans et des SUV, ce qui pourrait coûter aux entreprises des milliards de dollars en revenus et en bénéfices.

Surveiller les fluctuations des prix du pétrole

Les prix du pétrole, qui ont grimpé de 30% au dernier trimestre, sont en voie d’augmenter de 2% cette semaine. Les prix ont été soutenus par le resserrement de l’offre aux États-Unis et les prévisions d’une demande accrue en Chine pendant les vacances de la Golden Week. Cependant, les prix du pétrole ont chuté lors d’échanges volatils vendredi. Les investisseurs surveilleront attentivement le panel ministériel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (OPEP +) la semaine prochaine pour d’éventuelles annonces de réduction de l’offre.

Un mois difficile pour les marchés boursiers américains

Septembre a été un mois difficile pour les marchés boursiers américains, avec un résultat négatif attendu. Les investisseurs observent attentivement les données sur l’inflation, la possible fermeture du gouvernement, les grèves en cours et les prix du pétrole. Ces facteurs continueront de façonner les marchés à la fin du mois et du trimestre.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.