Le marché boursier ouvre en baisse dans un contexte de hausse des données sur les ventes au détail

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 avril 2024

Le marché boursier ouvre en baisse dans un contexte de hausse des données sur les ventes au détail

Les actions ont ouvert à la baisse mardi, les données sur les ventes au détail ayant dépassé les attentes, suscitant des inquiétudes quant à l’escalade des rendements obligataires et des taux d’intérêt. Le Dow Jones Industrial Average a enregistré une baisse de 0,3 %, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont chuté de 0,7 % et 1,1 % respectivement. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a grimpé à 4,837 %. Les solides données sur les ventes au détail ont également contribué à réduire la probabilité d’une hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale cette année, selon l’outil FedWatch de CME. Entre-temps, la saison des résultats bat son plein, avec plusieurs grandes banques et entreprises qui ont dévoilé leurs résultats. Des sociétés telles que Bank of America, Goldman Sachs, Johnson & Johnson et United Airlines font partie de celles qui ont annoncé leurs résultats mardi.

Faiblesse du marché de l’habitation

Des signes de fragilité apparaissent également sur le marché de l’habitation, la confiance des constructeurs ayant chuté pour le troisième mois consécutif en octobre, selon la National Association of Home Builders (NAHB). L’indice du marché du logement de la NAHB a chuté à 40 en octobre, contre 44 en septembre, ce qui suggère que les coûts hypothécaires élevés ont un impact sur la demande de logements. Pour stimuler la demande, les constructeurs réduisent les prix des maisons et offrent des incitations à la vente. La NAHB rapporte que la hausse des taux d’intérêt pose des défis aux acheteurs, en particulier aux jeunes, ce qui rend plus difficile pour eux l’acquisition de maisons.

Tensions géopolitiques croissantes dans un contexte de bénéfices solides

Sur le plan géopolitique, l’intensification du conflit entre Israël et le Hamas continue d’exacerber les tensions au Moyen-Orient. Le président Joe Biden a prévu une visite en Israël mercredi pour tenter de désamorcer la situation. Ces tensions croissantes ont fait craindre une éventuelle récession mondiale. Cependant, les investisseurs ne semblent pas être affectés par ce scénario, se concentrant plutôt sur les rapports sur les bénéfices et les progrès économiques.

Dans l’ensemble, le marché boursier doit affronter un mélange d’éléments positifs et négatifs, notamment des résultats impressionnants, des inquiétudes concernant la hausse des taux d’intérêt et des tensions géopolitiques. Les données sur les ventes au détail et les rapports sur les bénéfices permettront de mieux comprendre la santé de l’économie et la performance des entreprises. Ces développements seront scrutés de près par les investisseurs afin d’évaluer la trajectoire du marché dans les semaines à venir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.