Le prix de l'or réagit à la surprise de données d'inflation américaines

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
18 mars 2024

Le prix de l’or réagit à la surprise de données d’inflation américaines

Les prix de l’or ont connu une baisse modérée lors de la séance asiatique de lundi, s’établissant autour de 2 155 $ l’once. Cette tendance à la baisse s’explique par les données sur l’inflation étonnamment robustes aux États-Unis, qui pourraient retarder d’éventuelles baisses des taux d’intérêt par la Réserve fédérale (Fed).

En prévision de la réunion du FOMC

Les investisseurs surveillent attentivement la prochaine réunion du Federal Open Market Committee (FOMC) prévue mercredi. La décision sur le taux d’intérêt devrait être annoncée lors de cette réunion. Le consensus général est que les taux resteront inchangés, car la Fed a besoin de plus de temps pour collecter des preuves d’une atténuation de l’inflation avant de mettre en œuvre des ajustements. Cette stratégie prudente pourrait réduire l’attrait des métaux non productifs, comme l’or, exerçant ainsi une pression sur leurs prix.

La politique budgétaire proactive de la Chine

D’autre part, les décideurs chinois ont souligné la nécessité d’adopter une politique budgétaire proactive pour stimuler la reprise économique de leur pays. Cette évolution positive, associée à une forte demande de la Chine, qui est la deuxième plus grande économie du monde et un important acheteur d’or, pourrait potentiellement propulser le prix de l’or à la hausse.

Les données économiques chinoises dans le viseur

Les traders d’or sont prêts à suivre de près les données chinoises de février sur les ventes au détail et la production industrielle, qui doivent être publiées lundi. Ces données fourniront des informations supplémentaires sur la santé de l’économie chinoise et pourraient influencer la trajectoire du prix de l’or.

Fluctuations mondiales du prix de l’or

Dans un contexte mondial plus large, les prix de l’or ont connu des fluctuations spectaculaires au cours des dernières semaines. Après avoir atteint un record de 2 194,99 $ l’once, l’or a enregistré sa première baisse hebdomadaire depuis la mi-février, avec une perte de 0,8 % pour la semaine. Cette baisse est attribuée au fait que les investisseurs ont modéré leurs attentes d’une baisse des taux d’intérêt aux États-Unis suite à des données révélant des prix à la consommation plus élevés que prévu et une inflation persistante.

L’or est traditionnellement considéré comme une couverture contre l’inflation, mais si l’inflation continue de grimper, les décideurs pourraient devoir maintenir une politique monétaire plus restrictive pendant une période plus longue. Ce scénario pourrait susciter un regain d’intérêt pour l’or, les investisseurs cherchant une valeur refuge.

Impact de l’US Dollar Index

Il convient de mentionner que l’indice du dollar américain devrait enregistrer sa plus forte hausse hebdomadaire depuis la mi-janvier. Un dollar plus fort rend l’or plus coûteux pour les acheteurs étrangers, ce qui pourrait davantage affecter son prix.

Mise à jour des prévisions du prix de l’or

Pour l’avenir, certains analystes ont révisé leurs prévisions de prix de l’or. Goldman Sachs, par exemple, a augmenté sa projection du prix moyen de l’or pour 2024 de 2 090 $ l’once à 2 180 $ l’once. Ils prévoient également une hausse à 2 300 $ l’once d’ici la fin de l’année.

Les prix de l’or sous pression

Le prix de l’or subit une pression en raison des données d’inflation plus fortes que prévu aux États-Unis. La réunion imminente du FOMC et les données économiques chinoises apporteront plus d’informations sur l’orientation des prix de l’or. Cependant, si l’inflation continue d’augmenter, l’or pourrait retrouver sa popularité en tant que couverture contre l’inflation. Les investisseurs sont encouragés à suivre de près l’évolution de la situation et à se tenir informés avant de prendre toute décision d’investissement.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.