Le rapport sur l'inflation américaine concorde avec les prévisions, Powell maintient sa position ferme

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
31 mars 2024

Le rapport sur l’inflation américaine concorde avec les prévisions, Powell maintient sa position ferme

La dernière mise à jour sur l’inflation américaine révèle qu’elle est conforme aux prévisions. En effet, l’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE), hors alimentation et énergie, a augmenté de 2,8 % sur une période de 12 mois. Cette statistique concorde avec les chiffres fournis par Dow Jones. La Réserve fédérale considère l’inflation sous-jacente PCE comme une mesure plus précise des pressions inflationnistes à long terme, et elle n’est pas tombée en dessous du niveau cible de 2 % au cours des trois dernières années.

La perspective du président de la Réserve fédérale sur le rapport

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a qualifié le rapport de « plutôt conforme à nos attentes » et de « bon à voir ». Néanmoins, il a noté que la Fed souhaiterait voir plus de rapports sur l’inflation similaires à ceux de l’année précédente, laissant entendre que les niveaux actuels pourraient ne pas être adéquats. Les commentaires de Powell indiquent que la banque centrale n’a pas l’intention de réduire les taux d’intérêt pour le moment, bien qu’il n’ait pas abordé directement cette possibilité.

Dépenses de consommation et inflation

Le rapport a également révélé que les dépenses de consommation aux États-Unis se sont améliorées de 0,8 % en février, dépassant les 0,5 % prévus. Cette augmentation des dépenses, couplée à la stabilité du taux d’inflation, pourrait laisser présager de futures pressions inflationnistes. Cependant, les déclarations de Powell suggèrent que la Fed surveillera attentivement les conditions du marché du travail pour détecter tout signe de faiblesse qui pourrait influencer l’inflation.

Réaction du marché et perspectives d’avenir

À la suite de la publication du rapport, le dollar américain a d’abord subi une liquidation, mais cette baisse s’est progressivement inversée, les marchés terminant la journée là où ils avaient commencé. La semaine à venir devrait être relativement calme, en raison d’un jour férié en Europe lundi. Néanmoins, les observateurs du marché suivront de près la publication de données économiques clés en provenance d’Asie, notamment le Tankan du Japon et l’indice PMI manufacturier de la Chine.

Le récent rapport sur l’inflation suit la décision de la Réserve fédérale de maintenir son taux d’emprunt de référence à court terme stable et son indication qu’elle n’a pas constaté de progrès suffisants en matière d’inflation pour envisager une baisse des taux. La banque centrale a prévu trois baisses d’un quart de point de pourcentage pour cette année et en 2025, et les prix du marché correspondent à ces attentes.

Gérer l’inflation tout en évitant la récession

À l’avenir, le principal défi de la Réserve fédérale sera de contrôler l’inflation sans déclencher de récession. La combinaison d’une croissance économique solide et d’une inflation modérée a renforcé l’espoir que la banque centrale puisse faciliter un « atterrissage en douceur ». Néanmoins, la Fed doit surveiller attentivement les conditions du marché du travail et ajuster sa politique si nécessaire pour assurer la stabilité économique.

En résumé, le récent rapport sur l’inflation américaine indique qu’elle correspond aux attentes, et le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, maintient une position relativement ferme. Bien que le rapport suggère une inflation stable et une augmentation des dépenses de consommation, la Fed continuera de surveiller les conditions du marché du travail pour détecter tout signe de faiblesse. La tâche de la banque centrale sera de gérer les pressions inflationnistes tout en évitant une récession.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.