Le secteur des services aux États-Unis voit sa croissance ralentir et ses perspectives inflationnistes s'améliorer

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
3 avril 2024

Le secteur des services aux États-Unis voit sa croissance ralentir et ses perspectives inflationnistes s’améliorer

Le secteur des services aux États-Unis a enregistré un ralentissement de sa croissance en mars, selon l’Institut pour la Gestion de l’Approvisionnement (ISM). L’indice des directeurs d’achat (PMI) non manufacturier est descendu à 51,4, contre 52,6 en février, marquant ainsi le deuxième mois consécutif de baisse depuis sa remontée en janvier. Malgré ce ralentissement, un chiffre supérieur à 50 indique toujours une croissance dans le secteur des services, qui contribue à plus des deux tiers de l’économie.

Un revirement surprise dans les prévisions

Les économistes prévoyaient une légère hausse de l’indice à 52,7 pour le mois de mars, soulignant ainsi le caractère inattendu de cette baisse. Toutefois, l’indice PMI reste cohérent avec une économie qui continue de croître, quoique modestement. Ce ralentissement peut être attribué aux augmentations de taux d’intérêt de 525 points de base opérées par la Réserve fédérale depuis mars 2022.

Perspectives d’inflation et réaction de la Réserve fédérale

Il est prévu que la Réserve fédérale commence à réduire ses taux cette année, le moment précis dépendant de l’évolution de l’inflation. Les services sont l’un des principaux moteurs de l’inflation, notamment en raison des salaires élevés. La baisse de la demande de services a également entraîné une diminution de l’inflation des services. L’indicateur des prix payés pour les intrants par les entreprises a atteint 53,4, son niveau le plus bas depuis mars 2020.

Évolution positive et préoccupations concernant l’emploi

Sur une note positive, l’offre d’intrants aux entreprises de services s’est améliorée le mois dernier, la mesure des livraisons des fournisseurs ayant diminué à 45,4 contre 48,9 en février. Cette baisse a contribué à la réduction globale de l’indice PMI des services. Cependant, les niveaux d’emploi dans le secteur des services restent faibles en raison d’un mélange de pénuries de main-d’œuvre et de licenciements dans un marché du travail toujours assez tendu.

Il convient de noter que la mesure de l’emploi dans le secteur des services n’a pas été un indicateur fiable de la masse salariale dans le secteur des services dans le rapport sur l’emploi du gouvernement. Les données de février indiquaient qu’il y avait 1,36 offre d’emploi pour chaque chômeur, ce qui suggère un marché du travail tendu. Le prochain rapport sur l’emploi pour le mois de mars devrait révéler une augmentation de 200 000 emplois, avec un taux de chômage qui se maintient à 3,9 %.

Implications et perspectives futures

Le ralentissement de la croissance du secteur des services aux États-Unis est significatif, mais la baisse des prix payés pour les intrants par les entreprises est favorable aux perspectives d’inflation, ce qui pourrait influencer la décision de la Réserve fédérale de réduire les taux d’intérêt. Malgré un marché du travail tendu, l’augmentation prévue de la masse salariale non agricole pour le mois de mars indique une continuation de l’expansion économique.

Alors que l’économie américaine continue de s’adapter, il est essentiel de surveiller de près les tendances et les évolutions dans le secteur des services. La performance de ce secteur a de vastes répercussions, affectant l’inflation et la croissance économique globale. En restant informés et en ajustant leurs stratégies en conséquence, les entreprises et les investisseurs peuvent naviguer dans un paysage changeant et se positionner pour réussir.

Le ralentissement de la croissance du secteur des services aux États-Unis mérite d’être mentionné, mais la baisse des prix payés pour les intrants est un signe positif pour les perspectives d’inflation. Le prochain rapport sur l’emploi fournira des informations supplémentaires sur l’état du marché du travail et son influence sur la croissance économique. Alors que l’économie continue de s’adapter, il est crucial de rester informé et d’ajuster les stratégies afin de profiter des nouvelles opportunités.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.