Le virage numérique : la diminution du nombre d'agences bancaires aux États-Unis

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
1 mai 2024

Le virage numérique : la diminution du nombre d’agences bancaires aux États-Unis

La révolution numérique a bousculé divers secteurs, dont celui de la finance, entraînant une baisse significative du nombre d’agences bancaires physiques aux États-Unis. Les grandes banques, y compris Bank of America, ont fermé des succursales à un rythme inédit depuis la crise financière de 2008. La Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) indique que près de 95% des Américains possèdent un compte courant ou un compte d’épargne dans une banque ou une coopérative de crédit. Cependant, la popularité croissante des services bancaires en ligne et mobiles a rendu moins rentable pour les institutions financières de maintenir des opérations physiques.

Le succès grandissant des services bancaires mobiles

La FDIC révèle que l’utilisation des services bancaires mobiles a fortement augmenté, passant de 15,1 % en 2017 à 43,5 % en 2021. Parallèlement, l’usage des guichets de banque a diminué, passant de 24,8 % en 2017 à 14,9 % en 2021. Ce changement de comportement des consommateurs a eu un impact sur certains groupes démographiques, en particulier les ménages moins éduqués et plus âgés qui privilégient les méthodes bancaires traditionnelles, les laissant dans l’incertitude quant à la gestion de leurs transactions financières.

L’apparition des déserts bancaires

La fermeture des agences bancaires a entraîné l’émergence de « déserts bancaires », à savoir des zones dépourvues de services financiers. Selon le Financial Times, il existe plus de 1 600 déserts bancaires aux États-Unis. Les Afro-Américains sont particulièrement touchés par cette absence d’accès aux services financiers. Ces fermetures posent un défi pour les clients vulnérables qui doivent trouver un lieu physique pour leurs besoins bancaires.

S’adapter au nouveau paysage bancaire

Si votre agence bancaire locale a fermé, plusieurs options s’offrent à vous. Une alternative consiste à transférer votre épargne ou votre compte courant dans une autre banque qui possède encore une agence dans votre région. Restez attentif aux institutions qui proposent des incitations pour les nouveaux clients, comme des primes de changement ou de bienvenue. Toutefois, cette solution comporte le risque de voir la nouvelle succursale fermer à son tour.

Si vos transactions bancaires peuvent être principalement réalisées via des distributeurs automatiques, vous n’aurez peut-être besoin de vous rendre dans une agence bancaire que quelques fois par an. Si votre banque dispose d’un distributeur automatique à proximité qui répond à vos besoins quotidiens, il n’est peut-être pas nécessaire de changer d’établissement. Les banques en ligne, qui fonctionnent sans agences physiques et offrent des services via leurs sites web et applications mobiles, sont une autre option. Bankrate.com rapporte que plus d’un quart des Américains utilisent exclusivement une banque en ligne, et un impressionnant pourcentage de 88 % sont satisfaits des services proposés. Les banques en ligne offrent souvent des taux d’intérêt plus élevés sur les dépôts et la commodité d’effectuer des transactions de n’importe où. Cependant, elles peuvent ne pas proposer certains services offerts par les banques traditionnelles.

Aborder l’impact social des fermetures de succursales bancaires

La fermeture des agences bancaires soulève des préoccupations quant aux inégalités sociales et à l’exclusion financière. Les décideurs politiques et les institutions financières doivent aborder ces problèmes, en veillant à ce que les populations vulnérables continuent d’avoir accès aux services financiers nécessaires. Cela pourrait impliquer des mesures visant à soutenir la transition vers les services bancaires numériques pour ceux qui peinent avec la technologie ou des solutions alternatives pour les services bancaires en personne.

La diminution du nombre d’agences bancaires est une conséquence directe de la popularité croissante des services bancaires en ligne et mobiles. Bien que ce changement soit pratique et économique pour les institutions financières, il présente également des défis pour ceux qui s’appuient sur les méthodes bancaires traditionnelles. Il est essentiel que les personnes affectées par la fermeture des succursales explorent les options qui s’offrent à elles, comme le transfert de leurs comptes vers une autre banque ou l’utilisation des services bancaires en ligne. De plus, aborder le problème des déserts bancaires et garantir l’égalité d’accès aux services financiers est une tâche urgente pour les décideurs politiques et les institutions financières.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.