Le yen atteint son plus bas niveau en 38 ans : une analyse détaillée

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
7 juillet 2024 Temp de lecture : 3 min

Le yen a chuté à son plus bas niveau face au dollar américain depuis 38 ans et a atteint un record de baisse face à l’euro, signalant une dépréciation continue de la monnaie japonaise. Cette situation a placé les acteurs du marché en état d’alerte maximum, anticipant une possible intervention du Japon pour soutenir le yen. Parallèlement, le dollar s’est affaibli suite à une série de données économiques américaines plus faibles que prévu, alimentant des spéculations sur une baisse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale plus tard dans l’année.

Le dollar américain en baisse face au ralentissement du marché du travail

La dégringolade du yen a coïncidé avec une baisse du dollar, suite à la publication de données montrant une croissance plus lente que prévu de l’emploi privé aux États-Unis et une légère augmentation des demandes initiales de chômage. Ces deux facteurs laissent présager un ralentissement du marché du travail. De plus, un rapport indique que le secteur des services américains s’est contracté et que les commandes d’usines ont diminué, ajoutant une pression supplémentaire sur le dollar. Malgré ces facteurs, l’euro a résisté, soutenu par une inflation plus élevée que prévu, suggérant que la Banque centrale européenne pourrait retarder de nouvelles baisses de taux d’intérêt.

La livre sterling se renforce

La livre sterling, quant à elle, a connu une hausse en prévision des élections britanniques de jeudi. À l’approche du 4 juillet aux États-Unis, l’attention du marché s’est concentrée sur le yen, qui a chuté à son niveau le plus bas face au dollar depuis décembre 1986. Cependant, le dollar a réussi à rebondir légèrement malgré la faiblesse des données économiques américaines.

Possible intervention de la Banque du Japon

Les experts du marché estiment que la Banque du Japon pourrait devoir attendre que la Réserve fédérale baisse les taux d’intérêt avant d’intervenir sur le marché des changes. Les rendements américains sont jugés trop élevés pour qu’une intervention soit efficace, et un catalyseur du côté du dollar américain serait nécessaire pour les faire baisser. Ce catalyseur pourrait potentiellement être fourni par la Réserve fédérale.

Les autorités japonaises restent vigilantes

Les autorités japonaises se sont montrées plutôt discrètes sur la question du yen cette semaine, le ministre des Finances Shunichi Suzuki s’étant contenté de déclarer qu’elles surveillaient attentivement la situation. Les données publiées mercredi révèlent un ralentissement de l’économie américaine, ce qui affaiblit le dollar. L’indice du dollar américain, qui évalue la devise par rapport à six de ses principaux homologues, a reculé de 0,2 % pour atteindre 105,41.

Attente du rapport sur l’emploi non agricole

L’attention se tourne maintenant vers le rapport sur l’emploi non agricole attendu ce vendredi, qui devrait indiquer une augmentation de 190 000 emplois en juin. Le taux de chômage est prévu pour se maintenir à 4,0 %. Le marché a déjà intégré une probabilité de 74 % d’une baisse des taux en septembre, selon les calculs de LSEG. Deux baisses de taux en 2024 ont également été prises en compte.

Prévisions futures pour le dollar

En regardant vers l’avenir, les analystes de marché estiment que le prochain mouvement significatif du dollar sera à la baisse. Ils prévoient que l’indice du dollar terminera l’année autour de 106, avant de descendre à 98 d’ici la fin de 2025.

Alors que le yen continue de s’affaiblir, les acteurs du marché restent en éveil face à une éventuelle intervention des autorités japonaises. Dans l’ensemble, les experts du marché prévoient un dollar plus faible à l’avenir, l’indice du dollar devant baisser d’ici la fin de l’année.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.