Le yuan subit une baisse significative en raison des inquiétudes liées aux sanctions américaines

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
20 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

Le yuan chinois fait face à une baisse notable en raison de l’intensification des craintes concernant les sanctions américaines. La monnaie a connu une chute par rapport au rouble russe pour le cinquième jour consécutif, atteignant son point le plus bas depuis près d’un an. Parallèlement, les banques centrales envisagent de diminuer leurs réserves en yuan et d’augmenter leurs avoirs en dollars américains. Une étude du Forum officiel des institutions monétaires et financières a révélé que près de 20 % des gestionnaires de réserves des banques centrales ont l’intention d’augmenter leurs réserves en dollars, tandis que 12 % envisagent de réduire leurs réserves en yuans.

Les restrictions commerciales occidentales pèsent sur le yuan

La dépréciation de la valeur du yuan est liée au risque de restrictions commerciales occidentales contre la Chine. Suite aux sanctions secondaires imposées par le Trésor américain contre les nations et les entités qui commercent avec l’économie russe, la Chine, un partenaire commercial important de la Russie, est particulièrement exposée. Les relations économiques entre les deux pays se sont considérablement développées, le commerce ayant atteint un record de 240 milliards de dollars en 2023. De plus, ils ont collaboré avec d’autres États des BRICS pour réduire l’utilisation du dollar américain dans leurs échanges commerciaux.

Des sanctions imminentes menacent les banques chinoises

Des sanctions seraient en cours de préparation contre les banques chinoises. Si elles sont mises en œuvre, cela pourrait rompre les liens avec le système financier mondial, limitant considérablement le commerce et les transactions monétaires. En réaction, les banques contrôlées par l’État chinois envisagent de restreindre les prêts aux clients russes pour éviter d’être la cible des sanctions américaines.

Mesures prises par la Chine pour limiter l’exposition

La Chine a également pris des mesures pour se distancer de l’économie russe. En limitant les prêts aux clients russes, la Chine espère réduire le risque d’être visée par les sanctions américaines. Cette action souligne l’équilibre délicat que la Chine cherche à maintenir entre ses relations économiques avec la Russie et ses liens avec les États-Unis.

Préoccupations des investisseurs et répercussions sur le marché

La récente chute de la valeur du yuan et l’impact potentiel des sanctions américaines sur les banques chinoises ont suscité des inquiétudes parmi les investisseurs et les observateurs du marché. L’incertitude quant à l’avenir du yuan a conduit les banques centrales à adopter une approche prudente, nombre d’entre elles ayant décidé d’augmenter leurs réserves en dollars. Ce changement dans les réserves de change pourrait avoir des répercussions plus étendues sur le commerce mondial et les marchés financiers.

Le yuan chinois est en forte baisse alors que les investisseurs et les banques centrales évaluent le risque de sanctions américaines. L’alliance économique entre la Chine et la Russie, ainsi que les efforts visant à réduire l’utilisation du dollar américain dans leurs échanges, ont rendu la Chine particulièrement vulnérable aux restrictions commerciales occidentales. L’effet potentiel des sanctions américaines sur les banques chinoises a conduit les banques centrales à adopter une approche prudente, nombre d’entre elles prévoyant d’augmenter leurs réserves en dollars. L’avenir du yuan demeure incertain et son déclin pourrait avoir des implications plus vastes pour le commerce mondial et les marchés financiers.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.