Légère baisse de la paire GBP/USD : en attente de données économiques clés

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
22 mars 2024

Légère baisse de la paire GBP/USD : en attente de données économiques clés

La paire GBP/USD connaît une légère baisse, oscillant autour de la barre des 1.2682. Cette situation intervient alors que les investisseurs attendent avec impatience l’annonce de données économiques importantes pour le Royaume-Uni et les États-Unis. Actuellement, la paire lutte pour prendre de l’élan et dépasser le seuil psychologique de 1.2700.

Des perspectives positives malgré la baisse actuelle

Malgré la baisse actuelle, les prévisions globales pour la paire GBP/USD restent optimistes. La paire réussit à rester au-dessus des moyennes mobiles exponentielles (EMA) à 100 heures sur le graphique de quatre heures, ce qui laisse entrevoir un sentiment haussier. L’indice de force relative (RSI) est également supérieur à 50, ce qui indique un potentiel de tendance à la hausse.

Niveaux de résistance et de soutien

Concernant les niveaux de résistance, le défi immédiat pour la paire GBP/USD se situe près de la limite supérieure de la bande de Bollinger à 1.2740. Cela fait suite au plus haut du 19 décembre à 1.2761. Le principal obstacle se situe dans la région 1.2790-1.2800, correspondant au plus haut du 15 décembre et à un point rond psychologique. Si la paire continue d’augmenter, le prochain jalon important sera le plus haut du 28 juillet à 1.2888.

Quant à la baisse, la confluence de la moyenne mobile à 100 heures et du plus bas du 20 décembre à 1.2625 sert de niveau de support crucial. Si la paire GBP/USD passe sous ce niveau, elle pourrait encore baisser vers la limite inférieure de la bande de Bollinger à 1.2615. D’autres niveaux de support se situent à 1.2544 (plus bas du 7 décembre) et 1.2500 (plus bas du 13 décembre, chiffre rond).

Navigation dans les risques de marché

Il est essentiel de se rappeler qu’investir dans des marchés ouverts comporte des risques importants, dont la perte potentielle de capital. Par conséquent, des recherches approfondies et une prise de décision éclairée sont essentielles pour les investisseurs.

Impact des chiffres de l’inflation américaine

Aux États-Unis, le sentiment du marché est influencé par la publication imminente des chiffres de l’inflation. Les traders surveillent de près l’indice des dépenses de consommation personnelle (PCE) de base pour le mois de novembre. Une hausse de 0,1 % porterait le rythme annualisé de l’inflation sur six mois à 2,1 %. Cette décélération de l’inflation pourrait laisser présager une action rapide et agressive de la part de la Réserve fédérale.

Influence du dollar et de l’inflation britannique

Le dollar américain, qui avait connu une légère hausse lors de la séance précédente en raison de l’aversion au risque, perd maintenant du terrain face à un groupe de devises. L’indice du dollar est en baisse de 0,439% à 101,96. Les analystes suggèrent que le rééquilibrage de fin de mois dans les échanges restreints pourrait exercer une pression supplémentaire sur le dollar à court terme.

Au Royaume-Uni, des données récentes indiquent que l’inflation britannique est tombée en dessous des prévisions à un taux annuel de 3,9 % en octobre, le plus bas en deux ans. Cela a conduit les traders à anticiper d’éventuelles baisses de taux de la part de la Banque d’Angleterre dès le mois de mai. La livre sterling s’est toutefois légèrement redressée, s’échangeant en hausse de 0,21% à 1,2666 dollar.

Influences variées sur la paire GBP/USD

Dans l’ensemble, la paire GBP/USD est influencée par divers facteurs. Les traders attendent la publication des données économiques des deux pays, qui devraient apporter plus de clarté sur l’orientation future de la paire. Il n’est pas certain que les prévisions techniques positives pour la paire GBP/USD se maintiennent dans le contexte de cette dynamique de marché.

En résumé, la paire GBP/USD suit une lente tendance à la baisse en attente de données économiques clés provenant du Royaume-Uni et des États-Unis. Malgré les perspectives généralement positives, il est essentiel pour les investisseurs de faire preuve de prudence et de mener des recherches approfondies avant de prendre toute décision d’investissement.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.