Les actions américaines progressent dans un contexte de stabilité du rapport de l'inflation

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
13 mars 2024

Les actions américaines progressent dans un contexte de stabilité du rapport de l’inflation

Les actions américaines ont connu une progression mardi, suite à un rapport sur l’inflation indiquant des prix stables. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont tous deux clôturé la journée avec un gain d’environ 0,5 %. Le Nasdaq Composite, largement influencé par les valeurs technologiques, a mené la danse avec un gain d’environ 0,6 %. L’indice des prix à la consommation (IPC) a montré en novembre une hausse légère de 0,1 % par rapport au mois précédent et de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Ces données, associées à l’anticipation d’un arrêt des hausses de taux par la Réserve fédérale, ont renforcé la confiance des investisseurs.

Netflix publie son rapport semestriel sur l’audience

Dans un autre registre, Netflix a publié son premier rapport semestriel sur l’audience, offrant un aperçu des statistiques de visionnage. Le rapport révèle que la série “The Night Agent” occupe la première place, avec 812 millions d’heures de visionnage, suivi de “Ginny et Georgia” et de “Mercredi” Saison 1. Les actions de Netflix sont restées stables pendant les échanges de l’après-midi.

Les actions d’Oracle et de Moderna chutent, celles de Cava s’envolent

En revanche, les actions d’Oracle ont chuté de plus de 12 % suite à l’annonce que les ventes du géant du logiciel au deuxième trimestre n’ont pas atteint les prévisions. À l’opposé, les actions de Cava ont bondi de plus de 16 % après l’expiration du blocage des actions de l’introduction en bourse, sans qu’il n’y ait eu de vente massive de la part des investisseurs. L’action de Moderna a chuté de plus de 5 % suite au départ de son directeur commercial.

Continuité de la modération de l’inflation

Sur le plan économique, l’inflation a continué de ralentir en novembre, l’IPC global ayant augmenté de 0,1 % par rapport au mois précédent et de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Le taux d’inflation “sous-jacente”, hors prix de l’alimentation et de l’énergie, est resté stable à 4 %. Les principaux contributeurs à l’inflation ont été le coût de l’énergie, qui a chuté de 2,3 %, et les prix des logements, qui ont augmenté de 0,4 %.

Réponse aux préoccupations en matière d’accessibilité financière

Malgré les données sur une inflation modérée, le président Joe Biden a reconnu que de nombreux Américains trouvent toujours les produits de base trop chers. Il s’est engagé à prendre des mesures pour réduire les coûts, en se concentrant sur des problématiques comme les dépenses pour les médicaments sur ordonnance, les frais cachés et les prix abusifs des entreprises. Ce changement de cap reflète la réaction du président face aux défis qu’il rencontre dans sa campagne de réélection, les électeurs lui demandant des comptes sur la hausse des prix.

Perspectives d’avenir

Dans l’ensemble, la bonne performance des marchés boursiers et le ralentissement de l’inflation annoncent des perspectives économiques prometteuses. Cependant, des obstacles subsistent, et il sera crucial de s’attaquer aux problèmes d’accessibilité financière et de garantir une croissance économique durable à l’avenir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.