Déclaration publicitaire

Les géants de l'assurance maladie Cigna et Humana envisagent une méga-fusion

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
30 novembre 2023

Les géants de l’assurance maladie Cigna et Humana envisagent une méga-fusion

Cigna et Humana, deux acteurs majeurs du secteur de l’assurance maladie, seraient en pourparlers pour une fusion qui pourrait dépasser les 60 milliards de dollars. Si elle se concrétise, cette fusion donnerait naissance à un nouveau titan du secteur, constituant un défi de taille pour des concurrents plus importants tels que UnitedHealth Group et CVS Health. Cependant, en raison des préoccupations liées à la consolidation du secteur de l’assurance maladie, cette opération devrait faire l’objet d’un examen antitrust approfondi.

Tentatives précédentes de fusions majeures infructueuses

Cette possible fusion intervient six ans après que les autorités réglementaires aient bloqué de précédentes transactions majeures dans le secteur. En 2017, l’offre de Cigna pour acquérir Anthem (maintenant connue sous le nom d’Elevance Health) pour 48 milliards de dollars a été contrecarrée suite à des contestations antitrust. De même, l’accord de 37 milliards de dollars d’Aetna pour acquérir Humana a été abandonné en raison de difficultés juridiques. Ces échecs soulignent les obstacles réglementaires et la complexité de la consolidation du marché de l’assurance maladie.

Discussions actuelles sur la fusion et préoccupations des investisseurs

Cigna et Humana discutent actuellement d’un accord en actions et en espèces qui pourrait être finalisé d’ici la fin de l’année. Le chevauchement limité des activités entre les deux sociétés, principalement dans les plans Medicare pour les Américains plus âgés, pourrait potentiellement augmenter les chances que la fusion résiste aux défis antitrust. Cependant, cela implique également des synergies limitées en termes de coûts et de revenus entre les deux entreprises.

Les investisseurs ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’accord potentiel, entrainant une baisse des cours des actions de Cigna et d’Humana. Il est craint que Cigna ne paie trop cher pour Humana, qui se négocie à des multiples de valorisation plus élevés. De plus, la dette nette considérable de Cigna, de 21,5 milliards de dollars, soulève des questions sur sa capacité à offrir une prime pour l’opération.

La pression sur le PDG de Cigna et les défis futurs

Si la fusion est couronnée de succès, elle mettrait la pression sur le PDG de Cigna, David Cordani, pour qu’il crée de la valeur en gérant Humana mieux que sa direction actuelle. Humana est actuellement en transition de direction, le PDG Bruce Broussard devant quitter ses fonctions au second semestre 2024. Express Scripts, l’importante unité de prestations pharmaceutiques de Cigna, qui gère les régimes d’assurance médicaments, pourrait compléter l’activité Medicare Advantage d’Humana.

L’industrie de l’assurance maladie fait face à des défis liés à l’augmentation des coûts médicaux et à la pression exercée par le gouvernement américain sur les remboursements. La pandémie de COVID-19 a également engendré un arriéré d’interventions médicales reportées, contribuant à l’augmentation des coûts. La volonté de Cigna d’explorer la vente de ses activités Medicare Advantage traduit une déception quant à ses performances, ce qui pourrait potentiellement améliorer les perspectives d’une fusion avec Humana.

Préoccupations en matière d’antitrust et solutions envisageables

Alors qu’une fusion entre Cigna et Humana pourrait créer un acteur de poids sur le marché de l’assurance maladie, elle devrait se heurter à d’importants obstacles réglementaires. Les autorités antitrust examineront probablement de près l’impact potentiel sur les pharmacies et les fournisseurs, en particulier en ce qui concerne la consolidation de leurs activités de gestion des prestations pharmaceutiques. Une solution envisageable pourrait être que Cigna vende son activité Medicare Advantage pour répondre aux préoccupations antitrust.

L’avenir de l’industrie de l’assurance maladie

Les discussions entre Cigna et Humana pour une méga-fusion ont suscité à la fois de l’anticipation et des inquiétudes dans le secteur de l’assurance maladie. En cas de succès, cet accord pourrait remodeler le marché et intensifier la concurrence entre les géants de l’industrie. Cependant, les défis réglementaires et la surveillance antitrust potentielle mettent en évidence la complexité de la consolidation du secteur de l’assurance maladie. L’issue des discussions et l’impact subséquent sur l’industrie seront surveillés de près au cours des prochains mois.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.