Les robustes défis de l'offre et de la demande industrielle devraient stimuler les prix de l'argent

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
29 mai 2024 Temp de lecture : 3 min

Les robustes défis de l’offre et de la demande industrielle devraient stimuler les prix de l’argent

Les prix de l’argent devraient connaître une hausse dans un avenir proche, alimentée par une forte demande industrielle et une offre potentielle insuffisante sur le marché. La société de services financiers UBS a révisé à la hausse ses prévisions pour l’argent, prédisant que le métal atteindra 34 dollars l’once d’ici la fin septembre, 36 dollars l’once d’ici la fin de 2024 et maintiendra ce niveau jusqu’en mars 2025. De plus, elle a fixé un nouvel objectif de 38 dollars l’once pour juin 2025.

Surperformance de l’or : la récente performance de l’argent

La performance de l’argent a été assez impressionnante récemment, en particulier en mai, lorsqu’il a dépassé l’or. Cela a entraîné une baisse du ratio or/argent à son plus bas niveau depuis décembre 2022. UBS s’attend à ce que cette tendance se poursuive et que le ratio diminue encore à environ 70 d’ici 2025.

Alimenter la hausse du prix de l’argent : la demande industrielle et les défis de l’offre

La flambée des prix de l’argent peut être attribuée à divers facteurs. Selon le Silver Institute, la demande industrielle totale devrait augmenter de 9 % pour atteindre 711 millions d’onces, la demande du secteur photovoltaïque devant augmenter de 20 % en glissement annuel pour atteindre 232 millions d’onces. Sur le front de l’offre, des obstacles sont attendus, la production minière devant chuter de 0,8 % à 823,5 millions d’onces en raison des fermetures temporaires de mines au Pérou. UBS prévoit un déficit important sur le marché de l’argent, estimant une offre insuffisante de 215,3 millions d’onces pour l’année, soit 17% de la demande mondiale annuelle. Ce déficit est susceptible de faire grimper le prix du métal.

L’argent : une option d’investissement attrayante

Les investisseurs pourraient considérer l’argent comme un investissement alternatif viable pour diversifier leur portefeuille et comme un bouclier potentiel en période de forte inflation. La large utilisation du métal dans diverses industries, notamment dans l’électronique et l’énergie solaire, en raison de sa conductivité électrique élevée, le rend désirable. L’évolution de la demande de ces secteurs, associée à la dynamique économique des grandes économies comme les États-Unis, la Chine et l’Inde, peut influencer les prix de l’argent.

Facteurs du marché influençant les prix de l’argent

Cependant, les prix de l’argent ne sont pas imperméables aux autres influences du marché. L’instabilité géopolitique, les craintes d’une profonde récession et les fluctuations du dollar américain peuvent également affecter les prix de l’argent. L’argent, étant un actif sans rendement, a tendance à augmenter avec des taux d’intérêt plus bas. Un dollar robuste stabilise généralement le prix de l’argent, tandis qu’un dollar plus faible déclenche souvent des hausses de prix.

Perspectives d’avenir d’UBS sur les prix de l’argent

La révision de l’opinion d’UBS sur les prix de l’argent laisse présager une poursuite de la croissance dans les années à venir en raison de la forte demande industrielle et des problèmes d’approvisionnement potentiels. La sous-offre prévue sur le marché et les performances historiques du métal en font un choix d’investissement attrayant pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leurs portefeuilles. Cependant, il est crucial pour les investisseurs d’observer attentivement la dynamique du marché et de prendre en compte divers facteurs qui peuvent avoir un impact sur les prix de l’argent.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.