L'EUR/USD en difficulté face à la probable décision de la BCE sur les taux

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
27 avril 2024

L’EUR/USD en difficulté face à la probable décision de la BCE sur les taux

La paire EUR/USD subit une pression baissière pour la troisième journée consécutive, sous l’influence d’une combinaison de facteurs. Les attentes grandissantes d’une pause dans le cycle de hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) affaiblissent la monnaie unique. Par ailleurs, les perspectives bellicistes concernant la Réserve fédérale américaine, les rendements obligataires américains élevés et un risque plus faible profitent au dollar américain.

La politique monétaire de la BCE alimente la volatilité des marchés

Les projecteurs sont braqués sur la décision de la BCE concernant les taux, qui pourrait alimenter la volatilité sur le marché et impacter la paire EUR/USD. La BCE a relevé ses taux lors de 10 réunions consécutives, mais des signaux récents suggèrent que l’effort pour lutter contre l’inflation touche à sa fin et que de nouvelles hausses de taux sont de moins en moins probables. De surcroît, le ralentissement économique fait craindre une possible récession, ce qui rend les hausses de taux encore plus improbables.

Les propos de Christine Lagarde attendus dans un contexte de baisse des taux anticipée

Les investisseurs examineront attentivement les propos de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, lors de la conférence de presse post-réunion, afin d’obtenir un aperçu des perspectives de politique monétaire à court terme de la banque centrale. Les marchés anticipent d’ores et déjà une baisse des taux, peut-être au deuxième trimestre de l’année prochaine.

Le dollar américain se renforce face à la hausse des rendements des bons du Trésor

Entre-temps, le dollar américain se renforce en raison des rendements élevés des obligations du Trésor américain et d’un sentiment de risque généralement plus faible. Le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans demeure près d’un sommet de 16 ans, reflétant l’acceptation croissante que la Réserve fédérale maintiendra sa position agressive. Les inquiétudes liées à la hausse des coûts d’emprunt et aux résultats décevants des entreprises incitent également les investisseurs à se tourner vers des actifs plus sûrs, y compris le dollar américain.

Les traders baissiers détiennent un avantage dans les conditions actuelles du marché

Compte tenu du contexte fondamental actuel, les traders baissiers ont l’avantage, ce qui suggère que la paire EUR/USD est plus susceptible de baisser. Toute tentative de reprise pourrait être considérée comme une opportunité de vente et pourrait rapidement s’essouffler.

Observatoire des marchés : décision de la BCE et déclarations de Christine Lagarde

En résumé, la paire EUR/USD fait face à une pression baissière à l’approche de la décision de la BCE sur les taux. Les attentes croissantes d’une pause dans le cycle de hausse des taux de la BCE, ainsi que l’appréciation du dollar américain et l’affaiblissement du sentiment de risque, contribuent à ce climat baissier. Le marché suivra de près la décision de la BCE et les déclarations de la présidente Lagarde pour obtenir des indications sur la politique monétaire future.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.