L’EUR/USD se renforce tandis que les données de la zone euro surprennent

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 février 2024

L’EUR/USD se renforce tandis que les données de la zone euro surprennent

Au cours d’une semaine relativement calme sur les marchés des changes, l’euro a connu une hausse par rapport au dollar américain, consolidant ainsi sa récente croissance. Cependant, la monnaie unique a rencontré des difficultés face à la livre sterling, tombant à des niveaux les plus bas observés depuis plus de deux semaines. Le calendrier économique de la semaine à venir, avec la publication de données cruciales sur l’euro et le dollar américain principalement liées à l’inflation, influencera sans doute l’évolution de ces deux devises.

Évolution des anticipations de taux d’intérêt de la BCE

L’analyse récente des anticipations de taux d’intérêt de la BCE indique un changement de sentiment sur le marché. La première baisse complète de 25 points de base, initialement prévue pour avril, a été repoussée à juin. Le marché anticipe désormais des baisses de 83 points de base, en baisse par rapport aux 93 points de base anticipés la semaine précédente. Gardez à l’esprit que ces probabilités sont en constante évolution et ne doivent être considérées que comme un guide approximatif.

Perspectives positives pour l’EUR/USD

La paire EUR/USD a connu une semaine positive et continue de consolider et d’étendre son récent rallye. Le franchissement de la moyenne mobile simple (DMMA) à 200 jours a donné un élan supplémentaire à la paire, accentué par la création d’un canal haussier. Si ce canal perdure, la paire devrait tester le niveau de 1.1000 avant que la zone critique entre 1.1076 et 1.1096 n’entre en jeu. Le support se situe autour de 1.0900.

Sur la base des données des traders de l’IG Retail, 43,03 % des traders sont actuellement acheteurs nets sur l’EUR/USD, avec un ratio de traders short/long de 1,32 pour 1. Le nombre de traders net-long a augmenté de 3,66% par rapport à hier et de 3,59% par rapport à la semaine dernière. À l’inverse, le nombre de traders net-short est inférieur de 0,32% par rapport à hier et de 5,28% par rapport à la semaine dernière.

Force de la livre sterling face à l’euro

Le graphique EUR/GBP met en évidence la force de la livre sterling cette semaine, suite à un rapport PMI britannique étonnamment positif. L’EUR/GBP se négocie actuellement autour de 0,8675, soit un point de moins que le pic de lundi. Le graphique journalier indique que l’EUR/GBP maintient une tendance haussière à plus long terme, mais une rupture sous le dernier plus bas à 0.8650 invalidera cette tendance. La paire essaie également de passer sous la moyenne mobile simple à 200 jours, et une clôture et une ouverture en dessous de ce niveau confirmeront une perspective négative pour la paire.

En résumé, la paire EUR/USD consolide ses gains récents, tandis que l’euro rencontre des difficultés face à la livre sterling. La publication des données économiques de la semaine à venir aura probablement un impact significatif sur l’orientation de ces deux devises. Le sentiment du marché à l’égard des anticipations de taux d’intérêt de la BCE a changé, la première baisse de taux étant désormais attendue en juin. Les traders doivent continuer à surveiller les niveaux clés de support et de résistance de l’EUR/USD et de l’EUR/GBP pour évaluer le sentiment général du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.