L'euro sous pression en raison des tensions géopolitiques et de l'inflation

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
16 avril 2024

L’euro sous pression en raison des tensions géopolitiques et de l’inflation

L’euro a connu une semaine difficile face au dollar américain, les tensions géopolitiques accrues au Moyen-Orient ayant renforcé la demande du billet vert en tant que valeur refuge. Cette pression sur l’euro, considérée comme procyclique, devrait se maintenir. L’Indice des Prix à la Consommation (IPC) américain et le rapport sur la confiance des consommateurs du Michigan ont renforcé le dollar, indiquant tous deux des pressions inflationnistes persistantes. Bien qu’une hausse des taux d’intérêt semble peu probable à court terme, l’augmentation des prix du pétrole brut pourrait avoir un impact significatif.

Principales données économiques à surveiller

La semaine à venir semble relativement calme sur le plan des données économiques. Cependant, certains ensembles de données cruciales méritent notre attention, notamment le rapport sur les ventes au détail aux États-Unis et l’inflation sous-jacente dans la zone euro. Les ventes au détail devraient être plus faibles, ce qui pourrait entraîner une réévaluation accommodante des prévisions de taux de la Réserve fédérale américaine (Fed). La baisse attendue de l’inflation sous-jacente de l’euro, associée à l’hésitation des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) à adopter une politique trop accommodante trop rapidement, pourrait peser sur l’euro.

Potentiel impact du discours du président de la Réserve fédérale et de l’inflation chinoise

De plus, le prochain discours du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, pourrait donner un aperçu de la position de la Fed suite à l’afflux récent de données économiques. La situation en Chine est également cruciale, son ralentissement de l’inflation ayant suscité des inquiétudes quant à sa croissance économique. Historiquement, la Chine et l’euro ont partagé une relation positive. Cependant, des données économiques décevantes ne présagent rien de bon pour les partisans de l’euro.

Perspective technique

D’un point de vue technique, le graphique quotidien de l’EUR/USD a clôturé légèrement au-dessus du seuil psychologique vendredi, mais reste dans la zone baissière de l’indice de force relative (RSI). Prédire la direction de la paire est difficile en raison de l’influence du conflit israélo-palestinien. Il est conseillé aux traders de faire preuve de prudence durant cette période et d’adopter des stratégies solides de gestion des risques.

Sentiment du marché et nécessité de prudence

Selon les données du sentiment client IG, les traders particuliers sont actuellement indécis sur l’EUR/USD, un nombre égal ayant des positions longues et courtes. Cette neutralité du sentiment du marché souligne la nécessité de faire preuve de prudence.

L’euro est confronté à une pression baissière potentielle face au dollar américain en raison de l’escalade des tensions géopolitiques et des signes d’inflation aux États-Unis. Les données économiques à venir et les discours des responsables des banques centrales offriront un aperçu supplémentaire de l’orientation future de la paire. Les traders doivent rester vigilants et surveiller de près l’évolution du marché pour prendre des décisions de trading éclairées.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.