L’or et les métaux précieux subissent une pression à la baisse

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
19 avril 2024

L’or et les métaux précieux subissent une pression à la baisse

L’or et d’autres métaux précieux ont affiché une tendance à la baisse mardi, alors que les rendements des bons du Trésor ont augmenté et que le dollar américain s’est raffermi. L’or a reculé vers le niveau de 2025 $, pendant que l’argent est tombé sous 23,00 $ et que le platine a atteint de nouveaux plus bas. Le renforcement du dollar et la hausse des rendements des bons du Trésor ont été identifiés comme des catalyseurs baissiers clés pour l’argent. Les acteurs du marché ont aussi supposé que la Réserve fédérale pourrait adopter des positions moins accommodantes sur les taux d’intérêt en raison de la crise émergente en mer Rouge, ce qui pourrait potentiellement alimenter l’inflation.

Les métaux précieux glissent vers les niveaux de support

La baisse de l’or sous le niveau de support immédiat entre 2015 $ et 2025 $ suggère un déplacement vers le prochain niveau de support dans la fourchette de 1970 $ à 1980 $. L’argent reste coincé entre le support à 22,50 $ et la résistance à 23,60 $. Si le platine plonge sous le support à 880 $ – 890 $, il aura probablement tendance à se diriger vers le prochain niveau de support à 840 $ – 850 $.

Facteurs contribuant à la pression à la baisse

La tendance à la baisse de l’or et d’autres métaux précieux a été propulsée par plusieurs facteurs. En premier lieu, l’indice du dollar américain a enregistré de solides gains, atteignant un sommet sur quatre semaines. Cette évolution a rendu l’or moins attrayant pour les autres détenteurs de devises. De plus, les rendements des bons du Trésor américain ont augmenté le premier jour après un long week-end férié, ce qui a exercé une pression supplémentaire sur les prix de l’or.

Les commentaires belliqueux du gouverneur de la Réserve fédérale, Christopher Waller, sur les baisses de taux d’intérêt ont également joué un rôle dans la baisse des prix de l’or. M. Waller a indiqué que les États-Unis approchaient de leur objectif d’inflation de 2 % et a suggéré que la banque centrale ne devrait pas se précipiter vers des baisses de taux à moins que l’inflation plus faible ne soit maintenue. Actuellement, les traders s’attendent à une probabilité de 67% d’une baisse des taux d’intérêt en mars.

Les tensions au Moyen-Orient soutiennent les prix de l’or

Malgré ces influences, les tensions au Moyen-Orient fournissent un filet de sécurité pour les prix de l’or. La récente crise en mer Rouge, incluant les attaques des Houthis contre des navires et les frappes aériennes de représailles des États-Unis et du Royaume-Uni, a intensifié l’aversion au risque sur le marché. Cette prudence accrue a freiné la baisse de l’or et d’autres actifs refuges.

Regard vers l’avenir : Surveillance du marché

Alors que l’or et d’autres métaux précieux ont subi des pressions à la baisse en raison de l’appréciation du dollar américain, de la hausse des rendements des bons du Trésor et des commentaires belliqueux de la Réserve fédérale, les tensions au Moyen-Orient apportent un certain soutien aux prix de l’or. Les prochains niveaux de support et de résistance pour l’or, l’argent et le platine seront essentiels à surveiller alors que les traders évaluent l’impact de ces facteurs sur le marché des métaux précieux.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.