Montée de l'inflation en Australie : une source d'inquiétude ?

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 avril 2024

Montée de l’inflation en Australie : une source d’inquiétude ?

L’inflation en Australie a augmenté, l’indice des prix à la consommation (IPC) global de septembre en glissement trimestriel s’établissant à 1,2 %. Il s’agit d’un niveau légèrement supérieur aux 1,1 % attendus, ce qui témoigne d’une accélération des pressions sur les prix qui a suscité des inquiétudes chez les décideurs politiques. La mesure préférée de l’IPC moyen ajusté de la Reserve Bank of Australia (RBA) a également dépassé les prévisions, ce qui suggère que les pressions inflationnistes persistent.

Un besoin de politique monétaire plus rigoureuse ?

La récente montée de l’inflation a relancé le débat sur la nécessité d’une politique monétaire plus stricte. Le gouverneur adjoint de la RBA, Chris Kent, a suggéré qu’un resserrement supplémentaire pourrait être nécessaire pour contenir l’inflation à ses niveaux cibles. Le compte-rendu de la réunion d’octobre de la RBA a signalé une faible tolérance vis-à-vis d’un retour plus lent de l’inflation à l’objectif, laissant présager des hausses potentielles des taux d’intérêt si l’inflation reste élevée.

Les défis à surmonter face à la montée de l’inflation

La gouverneure de la RBA, Michele Bullock, a souligné les difficultés à maîtriser l’inflation dans le contexte économique actuel. Elle a relevé que de multiples chocs d’offre ont contribué à la montée de l’inflation et que ces pressions persistantes sur les prix peuvent influencer les attentes des consommateurs. Mme Bullock a affirmé que la RBA n’hésiterait pas à augmenter davantage les taux d’intérêt si les perspectives d’inflation s’orientent significativement à la hausse.

Appréciation du dollar australien ; hausse des taux prévue

Suite à la publication des données de l’IPC, le dollar australien a enregistré des gains significatifs, le marché ayant commencé à anticiper une hausse des taux le 7 novembre par la RBA. Les probabilités d’une hausse des taux ont considérablement augmenté, ANZ et Commonwealth Bank of Australia prévoyant toutes deux une hausse de 25 points de base en novembre.

La réaction de la RBA face à la montée de l’inflation est scrutée

La réponse de la RBA face à la montée de l’inflation est passée au crible, car elle a été critiquée pour son retard dans la gestion de l’inflation. Certains analystes supposent que la RBA pourrait opter pour deux hausses de taux consécutives, prévoyant une hausse de 25 points de base en novembre, suivie d’une autre en décembre. Cependant, une seule hausse des taux en novembre est généralement attendue, avec la possibilité d’une hausse plus importante à l’avenir.

Les dommages potentiels d’une inflation élevée et de taux d’intérêt inchangés

Plus l’inflation reste élevée et les taux d’intérêt stagnants, plus les conséquences sur l’économie à long terme peuvent être profondes. Les taux d’intérêt réels négatifs, actuellement en vigueur, nuisent aux épargnants et érodent la richesse du pays. Pour pallier à cette situation, la RBA dispose de deux options : augmenter les taux d’intérêt ou freiner l’inflation.

Réunion de politique monétaire imminente : une hausse des taux en vue ?

Alors que la RBA se prépare pour sa réunion de politique monétaire en novembre, les perspectives d’une hausse des taux semblent solides. Le marché anticipe progressivement une hausse de 25 points de base, et les déclarations des responsables de la RBA suggèrent une faible tolérance à laisser l’inflation persister à des niveaux élevés. La nouvelle gouverneure de la RBA, Michele Bullock, pourrait envisager une augmentation précoce des taux en tant que mesure préventive face aux pressions inflationnistes persistantes.

En résumé, la récente montée de l’inflation en Australie a alerté les décideurs politiques. La RBA devrait augmenter les taux d’intérêt en novembre pour faire face à ces pressions inflationnistes. Plus l’inflation reste élevée et les taux d’intérêt constants, plus les dommages potentiels pour l’économie sont importants. Alors que la RBA se prépare pour sa prochaine réunion de politique monétaire, la question principale est de savoir si une seule hausse des taux en novembre sera suffisante ou si d’autres augmentations seront nécessaires à l’avenir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.