Déclaration publicitaire

Paire GBP/USD : une reprise marquée et des niveaux de résistance clés

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
24 février 2024

Paire GBP/USD : une reprise marquée et des niveaux de résistance clés

La paire GBP/USD a connu une reprise significative, franchissant le niveau de 1.2500 après avoir subi des pertes récentes. Les indicateurs techniques suggèrent que les haussiers pourraient tester la barrière majeure à 1.2550, ce qui traduit une dynamique forte. L’indice de force relative (RSI) à 14 jours est au-dessus du niveau 50, indiquant un soutien haussier et une dynamique favorable à la paire. De plus, la ligne MACD (Moving Average Convergence Divergence) est positionnée au-dessus de la ligne médiane et présente une divergence au-dessus de la ligne de signal, signe d’une dynamique forte.

Les défis à venir pour la paire GBP/USD

Néanmoins, la paire GBP/USD pourrait rencontrer des obstacles. Le dollar américain (USD) pourrait se renforcer, les investisseurs anticipant une inflation persistante aux États-Unis à la suite des récentes données économiques. Cela pourrait exercer une pression sur la paire GBP/USD. En outre, cette dernière pourrait rencontrer une résistance autour de la région du niveau majeur de 1.2550, proche d’un plus haut de deux mois à 1.2559. Un franchissement solide de ce niveau pourrait inciter les haussiers à tester le niveau psychologique de 1.2600.

Principaux soutiens et risques potentiels

À la baisse, un soutien clé est aligné avec le niveau majeur de 1.2450 et le plus bas hebdomadaire à 1.2446. La moyenne mobile exponentielle (EMA) à sept jours à 1.2469 pourrait servir de soutien crucial. Cependant, une rupture nette sous cette zone de soutien pourrait pousser la paire GBP/USD à chercher la prochaine zone de soutien autour du retracement de Fibonacci à 23.6% à 1.2436, suivi du niveau psychologique de 1.2400.

Impact des données américaines sur la paire GBP/USD

Les données récentes en provenance des États-Unis ont influencé la paire GBP/USD. Les rapports indiquent que les pressions inflationnistes persistent et que le marché de l’emploi se refroidit aux États-Unis. Le rapport de l’Université du Michigan montre une hausse des anticipations d’inflation à court terme, tandis que la confiance des consommateurs est inférieure aux attentes. Ces données ont contribué à la baisse de plus de 0,50 % de la paire GBP/USD.

L’indice du dollar américain (DXY), qui suit la performance de six devises par rapport au dollar, a fortement augmenté de 0,49% en réaction à l’enquête sur les anticipations d’inflation aux États-Unis. Cette hausse du dollar américain a également contribué à la baisse de la paire GBP/USD.

Les perspectives économiques du Royaume-Uni et leur impact

Au Royaume-Uni, la déclaration d’automne du chancelier de l’Échiquier a mis l’accent sur la réduction de la dette et le contrôle de l’inflation. La déclaration a révélé des projections de croissance modeste du PIB, ce qui a pesé sur la livre sterling. L’Office for Budget Responsibility (OBR) s’attend à ce que le PIB n’augmente que de 0,7 %, contre une prévision précédente de 1,8 % en mars.

Analyse technique de la paire GBP/USD

D’après l’analyse technique, la paire GBP/USD reste haussière selon le graphique journalier. Cependant, elle est sur le point de tester le soutien clé observé à la moyenne mobile à 200 jours (DMA) à 1.2448. Si ce niveau de soutien est enfreint, cela pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pertes. Les prochains niveaux de soutien seraient le niveau psychologique de 1.2400, suivi du plus bas du cycle du 17 novembre à 1.2374. Une rupture nette en dessous de ces niveaux mettrait en jeu la MM50 à 1.2256.

D’un autre côté, si les acheteurs parviennent à reprendre le niveau de 1.2500, ils pourraient espérer une hausse des prix. Le premier niveau de résistance se situerait à 1.2559, qui constitue le plus haut du 21 novembre.

Perspectives de la paire GBP/USD

La paire GBP/USD s’est redressée après ses récentes pertes, les indicateurs techniques suggérant des perspectives haussières. Cependant, des défis se profilent, avec le potentiel de renforcement et de résistance du dollar américain au niveau de 1.2550. Les récentes données américaines indiquant que les pressions inflationnistes persistent et que le marché de l’emploi se refroidit ont contribué à la baisse de la paire GBP/USD. La déclaration d’automne du Royaume-Uni, mettant l’accent sur la réduction de la dette et le contrôle de l’inflation, a également pesé sur la livre sterling. Les traders surveilleront de près ces facteurs pour évaluer l’orientation future de la paire GBP/USD.

Avis de non-responsabilité : Les points de vue et opinions exprimés dans cet article ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de FXStreet ou de ses annonceurs. L’auteur ne sera pas tenu responsable des informations trouvées à la fin des liens postés sur cette page. Au moment de la rédaction de cet article, l’auteur n’a aucune position dans les actions mentionnées dans cet article et aucune relation d’affaires avec les sociétés mentionnées. L’auteur n’a pas reçu de rémunération pour la rédaction de cet article, autre que de la part de FXStreet. FXStreet et l’auteur ne fournissent pas de recommandations personnalisées. Les investisseurs doivent faire leurs propres recherches approfondies avant de prendre toute décision d’investissement.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.